Le salon « Visez droit » était organisé tout ce début de semaine pour la quinzième année d’affilée.

Le but est d’ouvrir toutes grandes les portes de la justice aux citoyens, selon Me Bégin
Le but est d’ouvrir toutes grandes les portes de la justice aux citoyens, selon Me Bégin
« Le but est d’ouvrir toutes grandes les portes de la justice aux citoyens, a indiqué la journaliste et avocate Esther Bégin, qui agit à titre de porte-parole de l’événement. C’est loin d’être tout le monde qui a les moyens de se payer un avocat, et la justice, ça demeure obscur, inconnu et nébuleux pour une grande majorité de la population. »

Une dizaine d’avocats ont répondu présents pour répondre aux questions des personnes qui ont des questions juridiques dans n’importe quel domaine du droit. Une trentaine d’exposants sont également sur place. Notons par exemple la présence de la Cour municipale de Montréal, la Régie du logement, Revenu Québec, ainsi que le Barreau du Québec, et le Barreau de Montréal qui organise l’événement.

« Ça couvre tous les domaines possibles et impossibles du droit. Droit familial, pension alimentaire, propriétés, logements, immigration, le service de police est aussi ici. L’éventail est complet », a précisé Me Bégin.

Au fil des ans, la popularité du salon Visez droit ne cesse de croître. Le nombre de consultations est passé de 500 à 1100 depuis les débuts de l’événement et le nombre d’exposants a lui aussi plus que doublé.

Le programme de l'événement est disponible ici.