Carole Turcotte a quitté Blakes pour intégrer l'équipe de FMC ce lundi
Carole Turcotte a quitté Blakes pour intégrer l'équipe de FMC ce lundi
Carole Turcotte est entrée chez FMC le 4 juin 2012. Direction : le groupe de droit commercial et des sociétés du bureau de Montréal. Mais pas à n'importe quel titre : celui d'associée du cabinet.

Il faut dire que l'avocate a de la bouteille dans le métier : quinze ans d'expérience de pratique en valeurs mobilières, droit corporatif et minier. Sans parler de son expertise en financement et fusions et acquisitions qu'elle a mis à profit auprès de compagnies minières au cours de la dernière décennie.

De quoi susciter la convoitise de plus d'un cabinet. En particulier de ceux désireux de développer ou de renforcer son expertise dans ses domaines. Rien d'étonnant donc à ce que FMC soit allé chercher Me Turcotte chez Blakes.

D'ailleurs, Blakes avait fait de même en 2007, alors que l'avocate était salariée de Lapointe Rosenstein. Elle avait rejoint Blakes, son ancien cabinet qui entretemps avait emménagé dans de nouveaux locaux.

Me Turcotte a été approchée lors d'un mandat dans le cadre duquel elle a été amenée à collaborer avec FMC.

"J'ai appris à connaitre FMC lorsque j'étais détachée pendant huit mois auprès d'un client de Blakes, la compagnie américaine Cliffs Natural Resources Inc. au moment de son acquisition de Consolidated Thompson Iron Mines Limited de Montréal, représentée alors par FMC", explique-t-elle.

C'est encore au cours de cette mission que le cabinet lui fait une offre.

Me Turcotte aimerait beaucoup collaborer avec Me Ann Bigué, qui pratique notamment en droit autochtone
Me Turcotte aimerait beaucoup collaborer avec Me Ann Bigué, qui pratique notamment en droit autochtone
"Ils m'ont offert de prendre une place importante dans le groupe de valeurs mobilières et de droit minier, ajoute-t-elle. FMC a développé une belle équipe et comme je voulais réorienter ma carrière vers le droit minier et les ressources naturelles tout en conservant un volet en valeurs mobilières, c'était une belle plateforme pour moi."

Une perte pour Blakes qui a dû accuser le coup.

"Un départ, ça n'est jamais facile, commente laconiquement Me Turcotte, mais je préférerais garder cela pour moi."

Et un motif de satisfaction pour FMC.

"Je suis ravi que Carole ait choisi de se joindre à l'équipe de notre bureau. Son talent et son expérience viennent renforcer notre équipe Plan Nord ainsi que notre groupe de droit commercial et nous pourrons compter sur son engagement envers les clients et les collectivités afin de maintenir l'excellence des services que nous offrons", a déclaré Claude Morency, associé directeur du bureau de Montréal, au sujet de cette embauche.

Lundi dernier, l'avocate a donc gagné le 39ème étage du bâtiment situé au 1 de la place Ville-Marie. Depuis lors, elle n'a pas eu une minute à elle.

"Pendant deux jours, mon temps fut essentiellement consacré à la formation, à défaire les boîtes, et à faire la tournée des bureaux pour connaitre mes collègues", raconte la nouvelle associée.

"Aujourd'hui c'est ma première journée de pratique officielle", ajoute-t-elle en riant.

Le premier jour d'un calendrier bien rempli.

"Je vais continuer à travailler avec les compagnies minières et à développer mon portefeuille client dans ce secteur, confie Me Turcotte. Il y a aussi l'avocate Ann Bigué, une spécialiste en droit autochtone; j'espère pouvoir travailler avec elle pour développer de nouveaux contacts."