Classements

Fusions et acquisitions: Blakes et McCarthy sonnent la charge

Main image

Rene Lewandowski

2007-04-26 12:14:00

Deux cabinets canadiens figurent parmi les vingt premiers au monde pour leur participation en fusions et acquisitions à l’échelle internationale, selon les derniers classements de Bloomberg.

Au premier trimestre 2007, Blakes arrive en effet au 10e rang pour le nombre de transactions annoncées (43), devançant McCarthy Tétrault (26), 18ième.

Le cabinet international, Jones Day, trône en tête du classement, ayant participé à 127 transactions.

McCarthy Tétrault prend toutefois sa revanche, en prenant le 9ième rang, alors que Blakes est 20ième, pour ce qui est du volume des transactions. La valeur des transactions auxquelles les avocats de McCarthy ont participé frise les 77 milliards de dollars américains, comparée aux 47 milliards de Blakes.

Sullivan & Cromwell, de New York, devance tous ses concurrents internationaux, ayant participé à des transactions dont la valeur dépasse les 162 milliards de dollars américains.

Pour ce qui est de la valeur des fusions et acquisitions annoncées impliquant des entreprises canadiennes, Osler Hoskin & Harcourt arrive en tête de liste, devançant McCarthy Tétrault et Davies Ward Phillips & Vineberg, selon Thomson Financial.

Pour les trois premiers mois de l’année 2007, Osler à participé à 14 transactions, totalisant près de 16 milliards de dollars US, comparés à 15 milliards de dollars pour McCarthy, et 14 milliards pour Davies Ward.

Blakes arrive par contre encore une fois premier pour ce qui est du nombre de transactions, avec 30, devançant McCarthy Tétrault et Fasken Martineau, tous les deux en seconde position, avec 24 transactions.

Pour consulter les classements complets en format PDF, on peut les télécharger en cliquant ici: Bloomberg et Thomson financial
27230

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires