Nouvelles

Louise Arbour en politique?

Main image

L'équipe Droit-inc

2008-09-03 15:26:00

Louise Arbour pourrait devenir candidate libérale lors des prochaines élections fédérales, rapporte le site de Radio-Canada.

L'ancienne juge à la Cour suprême du Canada et haute-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme aurait été sollicitée pour se présenter dans une circonscription québécoise.

Le choix de la circonscription n'est pas encore connu, mais Gatineau est une des possibilités, soutient la Société d'État.

Des discussions sont toujours en cours et la principale intéressée n'a pas confirmé ses intentions.
20505

12 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Il faut souhaiter...
    que la chose politique puisse lui offrir les moyens de réformer ce qui doit l'être pour améliorer, de l'intérieur, le "système" social en place.

    Bonne chance Madame Arbour.

    (S) Où sont les élus de qualité

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Spucatum tauri
    Cette femme-là a bien trop d'envergure pour le Parlement. Madame, ne perdez pas votre temps.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    merveilleux
    Afin, le parti libéral recrute des candidates de prestige.

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Honoris Causa UQAM!
    La politique canadienne a besoin de personnes comme Louise Arbour! Cependant, une doctoresse honoris causa de l'UQAM ne serait-elle pas mieux avec le NPD? Qui croit vraiment à la grande conversion des libéraux aux causes justes et socialement acceptables???

  5. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Hey Chaimberg !
    Elle se lance en politique pour narguer Chaimberg! Et elle aurait raison de le faire!

  6. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Chaimberg
    Chaimberg est un crétin certifié.

  7. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Chaimberg
    J'ai imprimé et vais envoyer les propos de Chaimberg au syndic du Barreau. Je ne m'attends pas à grand chose puisque (1) c'est beaucoup plus con que hard et que (2) Mme Arbour n'est plus juge, mais tout de même. Si jamais on pourrait le dérranger avec un appel du syndic, ça serait cool... il mérite au moins ça.

  8. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Arbour
    Sérieusement, se lever et dire quelque chose à la Chambre des communes et hésiter à chaque trois mots parce qu'il y a 30 imbéciles d'arrière-banc qui crient comme à l'encan des voitures usagées de Saint-Eustache... je crois que Mme Arbour a trop de classe pour se prêter à cet exercice. Mais en parlant de ça, à quand un règlement sur la discipline en Chambre?

  9. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Règlement...
    de compte!

    1. De nouveau, qui peut confirmer que c'est bel et bien Me Chaimberg qui a fait le commentaire initial?


    2. Pourquoi, malgré ses aléas, faudrait-il décourager les gens de haut calibre à tenter de faire une différence sur l'évolution de la société, par un passage plus près des décisions?

    3. Qui a dit qu'il n'y avait pas de règlement en chambre, même si je suis d'accord que certains ont un comportement qui nous fait revivre celui dans des garderies non supervisées?

    (S) John F. Kennedy

  10. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Moi-même
    C'est moi qui ait dit ça. Il n'y a pas de dispositions à cet effet et justement un député a fait une proposition en ce sens à la dernière session. Certains prétendent qu'une interprétation large des attributions du président couvrirait ces situations. Peter Milliken réplique qu'il fait tout ce qu'il peut.

    Dans tous les cas, lorsqu'un présente un extrait vidéo de la Chambre au téléjournal c'est vraiment insupportbale. Immaginez un peu sur place.

    Je crois qu'une institution comme la Chambre des communes devrait être régie par des règles aussi strictes qu'une salle de cour. Tu ouvres ta yeule pendant qu'un autre a la parole, t'as un avertissement. Tu continues... t'es dehors!

  11. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Comportement réglementé...
    "Il incombe en outre au Président de s’assurer que les débats se déroulent de façon disciplinée en réprimant le désordre lorsqu’il survient soit sur le parquet de la Chambre soit dans les tribunes, et en se prononçant sur les rappels au Règlement faits par des députés. Ses pouvoirs disciplinaires garantissent que le débat ne dévie pas de son objet et lui permettent d’expulser les députés qui persistent à se conduire de manière inconvenante. Cependant, même s’il appartient au Président de maintenir la dignité et le décorum de la Chambre, les députés eux-mêmes doivent assumer la responsabilité de leur comportement et conduire leurs affaires de manière convenable."

    voir également les articles 10 et 11 du RÈGLEMENT DE LA CHAMBRE DES COMMUNES.

    En plus, les usages peuvent évoluer et j'invite le président de la Chambre à adopter un cadre où les écarts de conduite du type "Zoo total" aujourd'hui dénoncés, entrainent l'expulsion de tous les contrevenants.

    Je suis d'accord, il est temps que notre législatif adopte une conduite adéquate, attendue par la majorité des canadiens.

    (S) Denis "10 minutes d'extème inconduite" Morel

  12. Anonyme
    Anonyme
    il y a 15 ans
    Justement
    Justement, je disais que Peter Milliken affirme faire tout ce qu'il peut. Il peut donc «réprimer le désordre».

    Les résultats désastrueux étant là, il m'apparait clair qu'à son avis les guelages d'arrière-banc ne font pas partie du «désordre».

    Vous conviendrez avec moi que c'est l'exemple-type de disposition bullshiteuse. Ça resemble en fait à un préambule de loi... l'article mou, vague, général qui, au fond, permet de s'esquiver quand on reste les bras croisées.

    J'acueillerais avec plaisir un règlement plus clair, concis, en plusieurs points et avec plus de mordant.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires