Carrière et Formation

Comment éviter d’être l’idiot du CA?

Main image

Jean-francois Parent

2017-01-12 13:55:00

Les comportements irritants doivent être laissés au vestiaire lors des conseils d’administration. Misez sur une bonne attitude et gestuelle pour remporter le débat! Voici comment…

Me Jillian Swartz, associée chez Allen McDonald Swartz
Me Jillian Swartz, associée chez Allen McDonald Swartz
Avoir les yeux rivés sur son téléphone, hausser le ton et s’avachir sont des comportements à proscrire lorsqu’on siège à un conseil, indique Lawyers Weekly.

« Vous ne devriez pas consulter votre téléphone lors d’un conseil. C’est impoli », déclare Jillian Swartz, associée chez Allen McDonald Swartz, à Toronto. Sa stratégie pour éviter ces impropriétés est de laisser une boîte à l’entrée de la salle de conférence pour que chacun y dépose son portable, et accorde une pause chaque deux heures pour consulter ses courriels et ses textos.

L’attitude

L’avocate relate avoir déjà participé à un conseil où tout le monde avait les yeux rivés sur leur écran respectif, certains sortaient même pour prendre un appel. « J’ai trouvé cela franchement impoli. Celui qui fait ça envoie le signal que ce qui lui arrive est autrement plus important que ce qui arrive aux autres personnes pendant la réunion. »

Autre irritant : ceux qui élèvent le ton quand ils ne sont pas d’accord. Hausser le ton et marteler la table pour exprimer son opinion est la façon la plus efficace de perdre la face, estime Marlin Horst, associé chez Shibley Righton, dans la Ville-Reine. « Tempêter est la meilleure façon de perdre un débat », dit-il au journaliste de Lawyers Weekly.

Jill Swartz poursuit : « Si vous n’aimez pas la tournure que prend le débat, vous inscrivez votre désaccord en votant contre. Et si vous perdez le vote, vous ne sortez pas de la salle en écumant de rage, comme un bébé de deux ans », cautionne-t-elle.

La gestuelle

Soupirer d’ennui, lever les yeux au ciel en signe d’exaspération, regarder ailleurs lorsqu’une personne parle est également mal vu, poursuit Marlin Horst. Cela dénote un manque de respect, voire même du mépris pour celui qui parle.

Ce sont là des gestes qui font perdre beaucoup d’estime envers celui qui les pose. « Si vous vous n’êtes pas intéressé par ce que dit une personne, ne le faites pas savoir bruyamment. Personne ne sera intéressé par ce que vous, vous aurez à dire quand vous prendrez la parole. »

Remporter le débat

Il y a quelques petits principes de base à suivre si l’on veut orienter la conclusion d’un débat en sa faveur, explique Michelle Causton, qui a été présidente du conseil de l’Ordre des comptables agréés de l’Ontario. « Ne vous opposez pas directement à l’argument, dit celle qui forme les patrons à président des conseils. Demandez plutôt ce qui arriverait si le contraire se produisait ou si une affirmation ne s’avère pas bonne. » Ainsi, on lance une discussion sur l’envers de la médaille, en douce, et on a l’occasion de faire connaître ses réserves relativement à la position de départ.

Une autre technique pour manœuvrer la discussion dans le sens d’une résolution qui vous serait favorable est d’aborder la question en disant : « Je ne comprends pas. » C’est le signal qu’attendent souvent ceux qui ont aussi des réserves mais qui sont trop timorés pour les verbaliser. Ils entrent eux aussi dans la discussion. Et dire qu’on ne comprend pas quelque chose est moins agressif que de s’y opposer purement et simplement.

Ou bien, initiez la discussion en déclarant “je comprends ce que vous dites, mais…’’ vous permettra d’accomplir beaucoup plus que ‘’je ne suis pas d’accord et voici pourquoi’’ », conclut-il.
3009

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires