Fusions et acquisitions

iTAC Software AG achète Cogiscan

Main image

Gabriel Poirier

2021-04-09 10:15:00

C’est confirmé! La société québécoise passe aux mains du géant allemand de l'ingénierie mécanique. Qui sont les avocats?

Mes Jean-Didier Bussières, Katia Sebastiani, Marya Repac et Catherine Dion. Photos : Site web de Cain Lamarre
Mes Jean-Didier Bussières, Katia Sebastiani, Marya Repac et Catherine Dion. Photos : Site web de Cain Lamarre
La société québécoise Cogiscan, qui se spécialise dans les solutions de numérisation, a été acquise en février dernier par le Groupe Dürr, basé en Allemagne.

L’entreprise allemande a complété cette transaction par l’intermédiaire de sa filiale, iTAC Software AG.

Dans le cadre de cette transaction, iTAC Software AG était représentée par l’équipe de droit des affaires du bureau de Montréal de Cain Lamarre. Cette équipe était composée de Mes Jean-Didier Bussières, Katia Sebastiani, Marya Repac et Catherine Dion, et la parajuriste Mélanie Séré.

Clémence Therrien et Pierre Nicol. Photos : Site web de Norton Rose Fulbright
Clémence Therrien et Pierre Nicol. Photos : Site web de Norton Rose Fulbright
Cogiscan était représenté par Clémence Therrien et Pierre Nicol du cabinet Norton Rose Fulbright à Québec.

Membre du groupe Dürr, Cogiscan appartient désormais à l’un des plus grands groupes d’ingénierie mécanique et industrielle au monde.

Le groupe Dürr se spécialise également en automatisation, numérisation d’usine ainsi que dans plusieurs secteurs liés à l’Industrie 4.0.
9671

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires