Campus

Une nouvelle bourse pour les futurs étudiants noirs

Main image

Sonia Semere

2022-10-07 13:15:00

Deux jeunes femmes ont décidé de mettre en place une bourse au sein de l’Université en droit de Laval afin de favoriser la diversité et l’inclusion…

 Ruth Maniriho Bansoba, Anissa Nour, Me Eliab Tairou et Me Extra Junior Laguerre. Sources: Site web de Langlois, LinkedIn et Archives
Ruth Maniriho Bansoba, Anissa Nour, Me Eliab Tairou et Me Extra Junior Laguerre. Sources: Site web de Langlois, LinkedIn et Archives
Une bourse s’élevant à 2000 dollars est désormais accessible aux futurs étudiants noirs en droit souhaitant s’inscrire au sein de l’université québécoise.

Mais qui sont les deux jeunes femmes à l’origine de ce projet ? La première se prénomme Ruth Maniriho Bansoba. Son parcours hors du commun l’a mené d’un camp de réfugiés en Ouganda aux bancs de l’Université d’Ottawa. La jeune femme est aujourd’hui procureure au DPCP.

Quant à la deuxième, il s’agit d’Anissa Nour, une étudiante en droit à l’Université de Laval qui officie également en tant que joueuse au sein de l’équipe de rugby féminin de sa faculté, Rouge et Or.

L’histoire débute en 2021, au sein de l’Université d’Ottawa. Confrontée à de véritables obstacles durant son parcours universitaire, Ruth Maniriho Bansoba a eu l’idée de mettre en place une bourse pour venir en aide aux étudiants noirs.

« Pendant mon parcours universitaire, c’était compliqué pour moi au niveau des financements et puis il y avait aussi une absence de modèles », explique la jeune femme.

Touchée par les difficultés rencontrées par la communauté noire, Anissa Nour a, elle aussi, voulu faire bouger les choses : « En allant en cours j’ai toujours remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de diversité mais tout cela a vraiment eu un impact sur moi lors de la pandémie, au moment de l’histoire avec George Floyd ».

« Je me suis toujours impliquée au niveau du sport avec l’équipe Rouge et or mais je trouvais que je n'avais pas assez donné dans mon domaine », confie la future avocate.

Et celle-ci d’ajouter : « J’ai vu un article à propos de Ruth qui avait créé une bourse à l’Université d’Ottawa. Je me suis dit pourquoi pas faire la même chose à Laval, ça pourrait être pertinent pour attirer des gens de couleur. J’ai donc décidé de la contacter et on a rapidement réalisé qu’on partageait les mêmes réflexions ».

Concernant les critères requis pour obtenir cette bourse, les deux jeunes femmes n’ont pas voulu mettre trop de pression autour des notes : « Il faut surtout démontrer un vrai besoin financier et un engagement au sein de la communauté noire. On cherche des candidats qui n’ont pas eu les mêmes chances dans la vie mais qui ont une certaine persévérance ».

Assurément, la prise de conscience collective quant aux difficultés rencontrées par la communauté noire a permis aux deux jeunes femmes de mobiliser de nombreux acteurs. Le cabinet d'avocats Norton Rose Fulbright figure ainsi parmi les principaux donateurs.

Le Barreau du Québec et l’Université de Laval ont également accepté de participer à cette bourse. Deux avocats de la communauté noire ont tenu aussi à soutenir ce projet : Me Eliab Tairou et Me Extra Junior Laguerre.

Une ouverture d’esprit qui s’accompagne d’une réelle libération de la parole : « Avant la pandémie, à l’université de Laval, les mots diversité et inclusion n'étaient pas du tout utilisés. Mais depuis ces deux dernières années, il y a eu beaucoup d’initiatives », explique Anissa Nour.

« Par exemple, depuis peu, il y a une association des étudiants noirs à l’Université de Laval. Ces étudiants ont maintenant un groupe, une communauté, ils peuvent vraiment porter des projets et aller loin. Avant il n’y avait pas cet espace là donc ça va vraiment de mieux en mieux », se réjouit la jeune femme.

Les futurs étudiants intéressés ont jusqu’au 16 octobre pour postuler sur le site de l’Université de Laval.
3848

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Noir tout court ?
    Noir et fauché ? Afin de soutenir des noirs dans le besoin?

    Noir ayant d'excellente notes ? Afin de récompenser des noirs qui excellent (d'excellent noirs :) )

    Car s'il faut seulement être noir, cette bourse sera celle des noirs friqués n'en ayant pas besoin.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires