Carrière et Formation

Le rôle clé du chef des opérations!

Main image

Camille Dufétel

2023-11-16 14:15:00

Un cabinet vient d’accueillir un nouveau chef des opérations. Pourquoi son rôle est-il majeur au sein d’un bureau?

Scott Morgan. Source: KRB
Scott Morgan. Source: KRB
Scott Morgan a rejoint le cabinet KRB début octobre dernier en tant que chef des opérations. Le professionnel a plus de 20 ans d’expérience dans le développement de la stratégie de croissance et les opérations des cabinets d’avocats internationaux, notamment dans les domaines de la finance, de la technologie de l’information et de la gestion des risques, pointe le cabinet à son propos.

Il a entre autres travaillé près de 20 ans chez Stikeman, six ans chez NRF, et il a passé près de quatre ans chez Air Canada où il dirigeait les opérations du service juridique.

Contacté par Droit-inc, Me Chris Karambatsos, associé fondateur chez KRB, souligne que l’expérience de Scott Morgan est essentielle pour ce poste. « C’est quelqu’un de chevronné qui vu beaucoup des défis que nous voyons, étant un bureau en croissance, indique-t-il. Son rôle ici, c’est vraiment d’amener un regard sur les opérations, les ressources humaines, les départements de finance et de comptabilité… »

Rappelons que KRB est cabinet d’avocats multidisciplinaire dédié à tous les domaines du droit des affaires. Le cabinet, basé à Montréal, mais aussi à Québec et Ottawa depuis 2021, se spécialise notamment en droit transactionnel national et transfrontalier.

« Nous sommes des experts en droit, nous connaissons le fonctionnement d’un bureau d’avocats, mais c’est sûr qu’il y a des départements qui grandissent, en marketing, en ressources humaines, en finance, assure Me Karambatsos. On a besoin de quelqu’un qui a ce niveau d’expérience, de connaissances, et qui partage cela avec nous pour nous aider à prendre de meilleures décisions. »

Croissance mesurée et stratégique

Jacques Bisson était chef des opérations au sein du cabinet jusqu’en août dernier, avant de prendre sa retraite. « Il a aussi un parcours très important, il nous a mis sur un bon chemin, souligne Me Karambatsos. Quand il a pris sa retraite, on a réalisé que c’était un poste qu’on voulait vraiment combler. »

Me Diana Lyrintzis, associée chez KRB, précise que le poste est axé sur la stratégie. « D’avoir quelqu’un qui a vu beaucoup dans le marché, c’était important pour nous », note-t-elle. Elle ajoute que quand un cabinet est vraiment en croissance, il faut parfois s’arrêter pour regarder ce qui doit être comblé, voir où plus de support peut-être amené.

Me Karambatsos ajoute que KRB, qui a été fondé en 2014, a « les mêmes défis que tous les autres bureaux », dans le contexte d’un environnement d’affaires « un peu plus difficile pour les clients avec les taux d’intérêt qui montent ».

Il croit qu’il y a beaucoup de potentiel à Québec et à Ottawa et souhaite que KRB concentre aussi ses efforts sur l’agrandissement de ces bureaux. « Ça fait partie de notre stratégie de devenir des leaders québécois des bureaux régionaux », lance-t-il.

Il estime que l’important, pour un cabinet en croissance, est d’être organisé. « C’est là où tu peux souffrir des mauvaises conséquences, si tu ne bâtis pas ta croissance d’une façon stratégique ». Il faut d’après lui s’assurer d’une croissance mesurée au sein du cabinet et continuer à augmenter les parts du bureau dans les marchés dans lesquels il pratique.

La profession évolue et selon l’associé fondateur, la technologie va certainement venir perturber l’industrie. Aussi, pour n’importe quel cabinet, « il faut savoir où on s’en va »!
2442

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires