Course aux stages 2023

Combien d'heures doit travailler un avocat?

Main image

Camille Dufétel

2023-02-28 15:00:00

Les étudiants convoqués se préparent déjà aux entrevues dans le cadre de la Course 2023. En ligne, certains échangent sur la charge de travail qui les attend...

Source: Le forum de la Course aux stages 2023
Source: Le forum de la Course aux stages 2023
La Course aux stages 2023 va bon train. Les cabinets et autres employeurs ont passé leurs appels entre le 22 et le 24 février et les heureux élus se préparent à faire leurs preuves en entrevue, à partir du 13 mars.

Sur le forum de la Course, où plusieurs courseurs échangent, notamment sur les appels reçus de la part de tel ou tel cabinet, un sujet ressort. Celui de la charge de travail qui les attend en grand cabinet.

Plus de 50 heures ?

Tous utilisent des pseudonymes, et c’est ''harveyspectre'' qui a lancé le débat. « Est-ce que c’est vrai que les gens en grand cabinet travaillent plus que 50 heures par semaine ? », s’interroge-t-il.

''Mike Riz'' le rassure, ça varie plutôt « autour de 35-40 heures par semaine ». « Passé ça, tu es payé pour chaque heure supplémentaire (temps et demi, bien sûr). De plus, les cabinets ne vont généralement pas fonctionner passé midi le vendredi, jusqu’à lundi matin, c’est vraiment cool ».

Beaucoup d’optimisme bien vite balayé et quelques émoticônes « morts de rire » en réaction. ''Mike Riz'' se fait même qualifier de troll dans la suite de la conversation.

Magazine estime que si cela dépend du domaine de droit, en grand cabinet, rares sont les avocats qui font moins de 35 heures la semaine.

« Pour un avocat en litige, il y a des périodes où tu peux facilement dépasser les 80 heures par semaine, alors qu’il y a d’autres périodes où tu travailles 35-40 heures ».

La réalité...

Il ajoute que « tu es payé à l’année » et que ça marche « avec le nombre d’heures facturables ».

« Tant que tu atteins ton ''target'', qui est de 1800 heures en grand cabinet, tu es payé ton salaire annuel. Si tu dépasses ton objectif, tu peux avoir un bonus. Si tu ne l’atteins pas, normalement t’es ''out''. »

''Magazine'' rappelle que 1800 heures facturables, « c’est beaucoup », « tout en tenant pour acquis que tu vas faire des dizaines d’heures qui ne seront pas facturables dans ta semaine ».

Il ajoute que selon de nombreux amis dans de grands cabinets, ceux-ci « vont te faire travailler le vendredi et la fin de semaine ».

''Allen'', qui se présente comme étant avocat en grand cabinet, ajoute que l’idée « que tu vas travailler moins de 35 heures avec des vendredis pm de congé » et du temps supplémentaire payé est du « ''major horse shit'' » !

« Je n’ai JAMAIS travaillé en bas de 50 heures par semaine », assure-t-il. Il précise que les objectifs d’heures facturables varient d’un cabinet à l’autre et selon le domaine de pratique, soit entre 1500 et 2000 heures dépendant des domaines et des firmes.

Selon ''Allen'', ceux qui font du litige ont des cibles plus élevées. Et effectivement, « c’est loin d’être tout ton temps qui est facturable ».

Faut-il lire entre les lignes que le sujet de la charge de travail n’est pas toujours abordé à l’université ? Que les cabinets pourraient communiquer davantage à ce sujet ? Et que les étudiants qui auront le choix de leur stage en bout de ligne veilleront à ce critère de la charge de travail ?

Appels et courriels

En attendant d’en venir à ces considérations, tous comparent les appels reçus, ou les courriels de refus.

''Mikeanddike'' dit avoir reçu des refus par courriel de la part de BLG et d’Osler, quand ''courseur2023'' se réjouit d’avoir reçu des invitations de la part de Stikeman Elliott, de Norton Rose Fulbright, d’Osler, de Davies et de McCarthy Tétrault.

D’ailleurs, il assure que pour Osler et pour Norton Rose Fulbright, cela s’est fait par courriel. Pour Norton Rose, il affirme que le courriel était même dans ses indésirables.

Beau score pour ''Harveyspectre'', qui dit pour sa part avoir reçu des appels de Stikeman Elliott, de Norton Rose Fulbright, d’Osler, de Davies, de McCarthy Tétrault, de BLG, de BCF et de Fasken.

Étant donné que tous les cabinets n’envoient pas nécessairement des courriels de refus, beaucoup d’étudiants souhaitaient surtout savoir, sur le forum, si les appels de tel ou tel cabinet avaient été effectués ou non.

Pour eux, deux évidences. Un cabinet appelle ses courseurs convoqués sur une même plage horaire. Donc si un collègue a reçu la veille un appel d’un grand cabinet, c’est mauvais signe pour soi-même.

Autre point, certains estiment que les cabinets appellent tôt dans la période déterminée, et n’attendent pas le troisième jour, en l’occurrence le vendredi 24 février. Donc, si un courseur n’avait pas reçu d’appel le vendredi, c’était aussi mauvais signe...

Pour les personnes convoquées, les courseurs de l’an dernier ont en tout cas partagé quelques conseils bien utiles à Droit-Inc...
13442

9 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Encore dans le champs
    @ Jacques B. 500 K à temps partiel, tu peux toujours rêver

  2. Cynik
    Cynik
    il y a un an
    Combien d'heures doit travailler un avocat ?
    Combien d'heures y a-t-il dans une semaine ?

    Vous avez votre réponse.

  3. Paul
    Grand Bureau
    La réponse est simple : 2000h facturées minimum.

    Soyons honnêtes.

    Réponse d’un avocat d’un bureau international.

  4. MC
    Quel bureau?
    Je ne sais pas où vous pratiquez, mais c'est une très petite proportion d'avocats en grands bureau qui atteignent le 2000 heures.

  5. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Début de la fin de l'entente?
    La seule information que l'on puisse tirer de ce forum est que certains petits cabinets ne respectent pas l'entente.Est-ce la début de la fin de la course?

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Et la relativité des contrats???
      L'entente ne lie que ses signataires, les «petits cabinets» ne peuvent pas être en défaut de respecter des obligations contractuelles auxquelles ils n'ont jamais souscrits.

  6. Me
    Quelle misère
    J'ai quitté la pratique privée pour faire carrière en entreprise puisque j'avais du mal à concilier certaines obligations imposées par le cabinet pour lequel je travaillais et mon devoir d'honnêteté envers mes clients.
    J'ai vu apparaître dans certaines notes d'honoraires: "Réflexion au sujet du dossier" 1h30. Questionné sur le sujet, l'avocat a répondu, oui, j'y ai pensé dans mon Spa ha ha ha.

  7. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Ils sont signataires
    Le "petit" cabinet en question (un cabinet moyen, pas national) est signataire de l'entente.

    C'est peut-être ça le problème aussi: la prolifération de tous les cabinets locaux qui veulent jouer dans la même ligue que les cabinets nationaux signent des ententes pour remonter leur image sans suivre les règles.

    Mais bravo pour ta maîtrise du cours d'obligations 1. C'est impressionant.

  8. Litigator
    Litigator
    il y a un an
    Reflexion dans mon spa...
    Au moins, soyez créatif. Écrivez :
    Étude du dossier et développement d'une stratégie

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires