Nouvelles

Darth Vader jugé et condamné !

Main image

Didier Bert

2023-06-02 12:00:00

Un tribunal a (enfin) reconnu la culpabilité du sombre héros de la saga ''Star Wars''.

Darth Vader au tribunal. Source: CNN Chili
Darth Vader au tribunal. Source: CNN Chili
Un tribunal du Chili s’est emparé de l’agression à l’arme laser commise par Darth Vader contre Luke Skywalker.

La cour d’appel de Valparaiso a reconnu Darth Vader coupable d’avoir coupé la main de son fils, Luke Skywalker, à l’aide de son sabre laser. Le tribunal a précisé avoir reconnu la culpabilité de l’intimé pour la mutilation « non pour ce qu’a fait M. Vader auparavant », mentionne la décision.

Le tribunal a condamné Darth Vader « à des peines prévues dans le code pénal de l’espace », sans toutefois indiquer sur quel texte il s’appuie, et sans rappeler la jurisprudence.

Monsieur Vader devra rester congelé pendant 30 ans dans la carbonite. Il aura l’interdiction d’approcher la victime, M. Skywalker, pour une durée de 30 ans. Il devra rester à une distance minimale de trois planètes durant toute cette période, rapporte CNN Chili.

De plus, l’intimé s’est vu retirer le droit de faire une utilisation obscure de la force. L’usage du sabre laser lui est également interdite de manière permanente.

La cour d’appel de Valparaiso n’a donc pas donné raison à l’avocat de Darth Vader. « Je ne demande ni la clémence ni le pardon pour mon client, je demande ni plus ni moins que la justice », a demandé Me Juan Carlos Manriquez, l'avocat de l’intimé. « C'est un être humain avec des droits. C'est presque une machine, mais c'est aussi un homme. Un père. »

Maria del Rosario Lavin, présidente de la cour d’appel de Valparaiso, n’a pas semblé impressionnée par l’intimé, soulignant qu’elle a eu « affaire avec des criminels terriblement mauvais » au cours de sa carrière.

Plusieurs témoins ont pris part au procès. On pouvait reconnaître Obi-Wan Kenobi, Han Solo, Chewbacca, mais aussi Maître Yoda.

Aux yeux des observateurs d’un grand nombre de galaxies, l’affaire semble toutefois n’avoir concerné qu’un exécutant. En effet, le commanditaire présumé, un certain Darth Sidious, autrement connu sous le pseudonyme de l’Empereur, n’a quant à lui pas été poursuivi.

La justice chilienne a organisé ce procès fictif afin de sensibiliser les citoyens chiliens à la justice, en les rapprochant du système judiciaire.

Un compte Twitter montre l’entrée de l’intimé dans la salle d’audience, sous les commentaires désapprobateurs de l’assistance.


2421

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires