Carrière et Formation

Rafraîchir sa biographie d’avocat, mode d’emploi

Main image

Camille Dufétel

2023-03-07 11:15:00

Raconter son CV sous forme de prose est un exercice en soi. Voici quelques trucs pour réécrire sa biographie d’avocat et la rendre plus attrayante.
Nancy Slome. Source: Lawyers Biography Service
Nancy Slome. Source: Lawyers Biography Service
À bas les « adjectifs sans inspiration » et les « verbes ordinaires » ! Pas question que des réalisations importantes, « solides comme le roc », s’y perdent. Celles-ci méritent mieux que cela.

C’est ce qu’estime Nancy Slome, consultante américaine chevronnée en marketing juridique, qui a lancé en 2015 Lawyers Biography Service, visant à aider ses clients à écrire des biographies, des descriptions de pratique et du contenu plus efficace.

Dans un billet publié sur Attorney at Work, l’experte juge un peu trop facile de suivre le format habituel de la biographie d’avocat, avec, en guise d’introduction, des phrases du type « Une telle est avocate au sein de tel cabinet et exerce tel type de droit ».

Nancy Slome explique en premier lieu qu’une biographie est vraiment importante, tout simplement parce qu’elle aide à « conclure l’affaire ». Elle cite à l’appui plusieurs statistiques. Selon elle, les biographies des avocats représenteraient la majeure partie du trafic sur les sites Web juridiques.

Aussi, elle suggère d’user de ses qualités rédactionnelles pour écrire quelque chose de vrai et de frais, sans être trop vantard.

En finir avec les formules surutilisées

« Sa pratique se concentre sur », « il est particulièrement qualifié », « elle gère une variété de cas », sont des formules surutilisées, d’après l’experte. Il faut en finir.

« Que veulent mes clients ? » est la première question à se poser. Et la première phrase de la biographie doit y répondre.

Une histoire marquante dans sa vie professionnelle, évidemment pertinente à raconter - sur Droit-inc notamment -, peut aussi faire l’affaire pour débuter sa biographie et tout de suite accrocher son lecteur.

Nancy Slome propose aussi d’imaginer ce que des collègues diraient de soi, quels adjectifs ils utiliseraient. Et de les reprendre en écrivant quelques phrases montrant comment « on est ces choses ».

Se calmer avec les diplômes

L’experte utilise une formule assez forte pour les jeunes avocats. « Les clients ne veulent pas qu’on leur rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, vous viviez dans un dortoir et que vous mangiez des ramen ».

Il faut de toute façon des diplômes pour en arriver là et les clients le savent. Aussi, mieux vaut parler de son expérience avant tout, même si elle est encore jeune.

La consultante suggère aussi d’éviter de commencer toutes ses phrases avec son nom, mais plutôt de montrer que l’avocat est axé sur ses clients.

Ne pas faire court et être authentique

Elle estime également qu’il ne faut pas faire trop court. « Vos prospects et clients veulent connaître les détails », lance l’experte.

« Si vous avez publié des articles sur des sujets pertinents pour les affaires de vos clients, vous devez vous référer (ou créer un lien) vers un article dans la section prose de votre biographie d'avocat », ajoute-t-elle, précisant que le terme « authentique » n’est pas juste un mot à la mode.

L’authenticité est la clé pour « sécuriser de nouvelles affaires », selon elle, tout simplement parce qu’après tout, « les gens embauchent des personnes qu’ils connaissent, aiment et en qui ils ont confiance ».
2850
Publier un nouveau commentaire
Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires