Nouvelles

Un robot avocat poursuivi pour pratique illégale

Main image

Didier Bert

2023-03-16 12:00:00

Un tribunal de Californie va se pencher sur le cas d’un robot avocat doté d’une intelligence artificielle, accusé d’exercer sans diplôme.

Joshua Bowder, le fondateur de DoNotPay. Source: Twitter
Joshua Bowder, le fondateur de DoNotPay. Source: Twitter
L’intelligence artificielle (IA) a probablement de beaux jours devant elle, notamment dans le domaine juridique.

Mais les prochains jours de la legaltech DoNotPay seront d’abord consacrés à étudier une poursuite qui la vise.

Un usager de cette plateforme d’IA a déposé une poursuite après avoir utilisé le service de robot avocat, qui fournit un service de rédaction de plaintes aux petites créances et de contestations de contraventions de stationnement, rapporte ''LegalCheek''.

DoNotPay affirme que sa technologie est capable de conseiller un accusé en cour sans qu’il ait besoin d’un avocat.

Mais Jonathan Faridian, représenté par le cabinet Edelson, reproche à la legaltech de lui avoir fourni des documents inutilisables en raison de la piètre qualité et des inexactitudes du document proposé.

Joshua Bowder, le fondateur de DoNotPay, considère infondées ces allégations de pratique non autorisée du droit.

DoNotPay s’est fait connaître au début de l’année en promettant un million de dollars US à tout avocat ou toute personne qui utiliserait son robot alimenté à l’IA pour plaider devant la Cour suprême des États-Unis.
2340

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    De vrais avocats en arrière?
    Sans oublier qu'ils sont en fait fortement soupçonnés d'avoir recours à de vrais avocats pour l'exécution de tâches qu'il dit être assurées par l'IA, probablement pour des motifs de buzz.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Tu n'es pas seul
    @ Jacques B. tu n'es pas un robot

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires