Nouvelles

Qui seront les leaders de demain?

Main image

Camille Dufétel

2023-10-06 15:00:00

Le Jeune Barreau de Montréal a dévoilé la liste des avocats qui seront peut-être les leaders de demain…

Mes David Searle et Juliette Jan. Source: LinkedIn
Mes David Searle et Juliette Jan. Source: LinkedIn
La 17e édition du Gala du Jeune Barreau de Montréal « Les leaders de demain », spécial 125 ans, aura lieu le 30 novembre au Marriott Château Champlain et sera l’occasion de dévoiler les noms des « Avocats JBM de l’année ». Il s’agit donc d’avocats inscrits à la section de Montréal. En attendant, la liste des finalistes est sortie… Qui sont-ils?

Pro bono/Implication sociale

Me Daphné K. Rosalbert, conseillère principale au sein de la Banque Laurentienne du Canada, est Barreau 2013. Elle se décrit comme une avocate compétente en droit réglementaire, détenant près de 10 ans d'expérience en gestion du risque réglementaire dans le secteur financier. Il y a quelques mois, elle intégrait le CA de Projet Harmonie.

Me David Searle fait partie du Centre de justice de proximité Grand Montréal. Barreau 2018, il explique qu’il rencontre le public quotidiennement dans des domaines de droit de proximité, avec un accent particulier sur le droit du logement. « Dans mon travail, je démontre un engagement marqué envers l’éducation juridique », note-t-il également.

Me Juliette Jan de l’Aide Juridique de Montréal est Barreau 2020. L’avocate en droit de l’immigration s’implique notamment pour Justice Pro Bono et a été avocate junior chez Immétis.

Mes Jessy Villalta et Maxime A. Pouliot. Source: LinkedIn
Mes Jessy Villalta et Maxime A. Pouliot. Source: LinkedIn
Droit familial

Me Jessy Villalta de Choquette Villalta fait partie de la liste. Après avoir travaillé à titre de greffière-audiencière auprès de la Cour supérieure de 2007 à 2020, elle a choisi de réorienter sa carrière, peut-on lire à son propos. Assermentée en 2020, elle s’est orientée en droit familial et a fondé son cabinet avec sa sœur et une amie de longue date.

Me Maxime A. Pouliot, du cabinet Maxime A. Pouliot | Avocat et médiateur, se démarque également. Déjà passé par Miller Thomson et RSS, entre autres expériences, il explique qu’il se concentre sur une approche collaborative. Barreau 2018, il est aussi, depuis septembre, chargé d’enseignement à l’Université Laval.

Me Roxane Charpentier, de Juripop, est Barreau 2015. Elle se spécialise dans la représentation de personnes victimes de violences conjugales et post-séparation, note Juripop.

Mes François Lavigne-Massicotte et Sandra Joseph. Source: LinkedIn
Mes François Lavigne-Massicotte et Sandra Joseph. Source: LinkedIn
Pratique en contentieux/Juriste de l'État

Me Francis Legault-Mayrand du Ministère de la Justice travaille pour son employeur depuis 2019 et a entre autres travaillé chez Bombardier et IMK. Il est Barreau 2015.

Me François Lavigne-Massicotte de l’Autorité des marchés financiers est Barreau 2018. Il dit avoir un intérêt marqué pour le droit financier, la lutte contre la criminalité économique et les FinTech.

Me Sandra Joseph du Centre de services scolaire de Montréal, y travaille depuis octobre 2022. Barreau 2020, elle a déjà été avocate pour la Ville de Laval et la Ville de Montréal.

Mes Alexandra Hébert, Anne-Julie Asselin et Nathalie Boulanger. Source: LinkedIn
Mes Alexandra Hébert, Anne-Julie Asselin et Nathalie Boulanger. Source: LinkedIn
Litige civil et commercial

Me Alexandra Hébert de BLG, axe sa pratique sur la défense et les appels dans le domaine des actions collectives. Barreau 2017, elle possède plusieurs années d’expérience dans la prestation de conseils juridiques stratégiques lors d’actions collectives médiatisées et complexes devant la Cour supérieure, la Cour d’appel et la Cour suprême, note son cabinet.

Me Anne-Julie Asselin de Trudel Johnston & Lespérance, travaille depuis plus de huit ans dans son cabinet. Barreau 2015, elle est devenue avocate dans un seul but, celui de protéger l’environnement, selon son cabinet.

Me Nathalie Boulanger de Langlois exerce au sein du groupe litige, principalement dans le droit des assurances, de la responsabilité civile et professionnelle et du droit de la construction. Elle a été assermentée en 2014.

Mes Caroline Stephens, France Camille De Mers et Shereen Cook. Source: LinkedIn
Mes Caroline Stephens, France Camille De Mers et Shereen Cook. Source: LinkedIn
Droit corporatif

Me Caroline Stephens d’Osler, axe sa pratique sur tous les aspects du droit immobilier commercial, notamment le droit transactionnel immobilier, le droit de la construction, les financements et les composantes reliées à l’immobilier dans les transactions majeures de fusions et acquisitions, note son cabinet. Elle a été assermentée en 2015.

Me France Camille De Mers de Lavery, Barreau 2013, est associée au sein du groupe Droit des affaires. Elle pratique principalement en droit transactionnel et en droit commercial.

Me Shereen Cook de Dentons est avocate au sein du groupe de droit des sociétés. Selon son cabinet, la Barreau 2019 se distingue par sa pratique hybride qui incorpore la prestation de services juridiques dans les domaines du droit des sociétés et du droit fiscal, tant au niveau de la planification fiscale que du règlement de différends.

Me Laurence Juillet St-Jean. Source: LinkedIn
Me Laurence Juillet St-Jean. Source: LinkedIn
Droit criminel et pénal

Me Amanda Santache du DPCP, y travaille depuis janvier 2020. Elle était auparavant chez Stikeman. L’avocate a été assermentée en 2018.

Me Laurence Juillet St-Jean de Battista Turcot Israel, y travaille depuis janvier 2017, année de son assermentation, et a été promue associée cette année.

Mes Angélique Adam, Étienne Chénier-Laflèche et Katarina Daniels. Source: LinkedIn
Mes Angélique Adam, Étienne Chénier-Laflèche et Katarina Daniels. Source: LinkedIn
Carrière alternative

Me Angélique Adam de Phoenix-GMI, recruteur international, y travaille comme avocate en immigration depuis novembre 2022. La Barreau 2015 a travaillé auparavant près de deux ans chez BCF.

Me Étienne Chénier-Laflèche de Convention against Torture Initiative, est assermenté depuis 2014. L’avocat se spécialise dans les droits de l'homme et a de l’expérience dans le domaine de la prévention de la torture en Asie, en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes, lit-on à son sujet.

Me Katarina Daniels de Davies y est avocate recherchiste et cheffe d’équipe du service bibliothèque. Barreau 2015, elle contribue à tenir les avocats informés de l’évolution de la législation, des tendances et des faits nouveaux qui concernent les entreprises et les secteurs d’activité des clients.

Mes Léo Parent-Sirois et Sandrine Mainville. Source: LinkedIn
Mes Léo Parent-Sirois et Sandrine Mainville. Source: LinkedIn
Droit du travail et administratif

Me Léo Parent-Sirois de Murdoch Rodrigue Archambault Avocats concentre sa pratique principalement sur le droit commercial relativement aux corporations et entités autochtones cries. Il a rejoint le cabinet en 2018, année de son assermentation.

Me Mathilde Baril-Jannard de Laroche Martin (Service juridique CSN) est pour sa part officiellement avocate depuis 2014.

Me Sandrine Mainville de BLG axe sa pratique sur le règlement de différends avec une spécialisation en droit du travail et de l’emploi. Barreau 2020, elle a participé aux Jeux olympiques de 2016 où elle a gagné la médaille de bronze au relais style libre 4x100 m avec ses coéquipières, note son cabinet.

Mes Eliane Ellbogen, Toufic Adlouni et Vanessa Henri. Source: LinkedIn
Mes Eliane Ellbogen, Toufic Adlouni et Vanessa Henri. Source: LinkedIn
Droit des technologies et propriété intellectuelle

Pour la première fois cette année, les avocats dédiés au domaine des technologies et de la propriété intellectuelle ont une catégorie distincte.

Me Eliane Ellbogen de Fasken est avocate en droit de la propriété intellectuelle avec une pratique axée sur les technologies de l’information. Elle est assermentée depuis 2020.

Me Toufic Adlouni de Renno & Co est pour sa part Barreau 2017. Son cabinet se donne pour objectif de bouleverser la manière traditionnelle de fournir des services juridiques, en tirant partie des dernières technologies.

Me Vanessa Henri, Barreau 2018, est cofondatrice du cabinet boutique Henri & Wolf, spécialisé dans les enjeux liés à la technologie, à la sécurité des données et à la gouvernance.

Une candidature devait au préalable avoir été déposée pour pouvoir prétendre au titre. Le JBM a indiqué avoir évalué les critères suivants: l’excellence du dossier, les réalisations professionnelles, les réalisations personnelles, la vision et les perspectives, ainsi que l’engagement social.

Pour la sélection des lauréats, le JBM fait appel à son Conseil des gouverneurs, formés de personnalités telles que Manon Savard, juge en chef du Québec, Lucie Rondeau, juge en chef de la Cour du Québec, Gianni Cuffaro, juge-président.e de la Cour municipale de Montréal, Catherine Claveau, bâtonnière du Québec, David Ettedgui, bâtonnier de Montréal…

Mais aussi Sylvain Bourassa, président du Tribunal administratif du Québec, Robert Steinman, président de l’Association de droit Lord Reading, François D. Ramsay, avocat en chef – Affaires juridiques – Hydro-Québec et ancien président du JBM et Antoine Aylwin, avocat associé de Fasken et ancien président du JBM.
5293

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires