Nouvelles

Les revenus bondissent chez Norton Rose

Main image

Céline Gobert

2012-05-18 11:15:00

Le cabinet Norton Rose vient d’annoncer que son chiffre d’affaires pour l’année en cours a augmenté significativement par rapport à l’année dernière. Détails...

Peter Martyr, directeur général du groupe, basé à Londres.
Peter Martyr, directeur général du groupe, basé à Londres.
Les revenus totaux du groupe ont atteint 1,34 milliard de dollars canadiens. Ce chiffre inclut les revenus du cabinet au Canada et en Afrique du Sud pour l’année 2010-2011.

« Les avantages de notre groupe sont évidents. Nous constatons une forte croissance des affaires à l’international », a déclaré Peter Martyr, le directeur général du groupe, basé à Londres.

Il s’agit d’un bond de 345 millions de livres, soit 555 millions de dollars canadiens, par rapport à l’an dernier, selon The Lawyer.

Les chiffres révélés hier font suite à la fusion du cabinet avec Macleod Dixon, intervenue le 1er janvier dernier, ainsi qu’aux fusions du groupe avec le canadien Ogilvy Renault et le sud africain Deneys Reitz, toutes deux entrées en vigueur le 1er juin de l’année dernière.

Le chiffre d’affaire de Norton Rose, officiellement dévoilé en dollars américains, a donc augmenté de 9% par rapport, selon les taux de change en vigueur.

L’année dernière, les 484 millions de livres (soit un peu plus 778 millions de dollars canadiens) ont été ajustés à 488 millions pour The Lawyer UK 200 (soit près de 785 millions de $CAD).

A noter que ce chiffre excluait alors le Canada et l’Afrique du Sud.

Pour le moment, Norton Rose n’a pas encore annoncé ses chiffres de rentabilité, avec bénéfice moyen par associé, estimé l’année dernière à plus de 715 000 $CAD.
4629

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires