Gestion de carrière

Survivre à l’évaluation de sa performance

Main image

Mario Charette

2014-05-26 14:15:00

Le moment où vous devez rencontrer votre boss votre évaluation annuelle est arrivé. Comment se préparer adéquatement pour ne pas avoir l’impression d’être dans le box des accusés? Voici quelques conseils...

Comment se préparer adéquatement pour ne pas avoir l’impression d’être dans le box des accusés?
Comment se préparer adéquatement pour ne pas avoir l’impression d’être dans le box des accusés?
Personne n’aime être critiqué. C’est pour cela que nous détestons tant ce rituel annuel qu’est l’évaluation de la performance. Pourtant, l’évaluation annuelle peut être une expérience de croissance personnelle et professionnelle. Comment faire pour en profiter au maximum?

1. Préparez-vous à passer un mauvais moment ! La première vérité est que nul n’apprécie se faire dire ses quatre vérités, même s’il s’agit bien de vérités. Autrement dit, l’évaluation de sa performance ne peut pas être une expérience agréable en elle-même. C’est l’apprentissage qu’elle permettra qui en fera une expérience positive. Soyez donc prêt à passer un mauvais quart d’heure. Vous pourriez expérimenter diverses émotions, telle que la honte, la colère, ou encore la déception si vous êtes en désaccord avec l’évaluateur.

2. Ne soyez pas trop inquiet ! Normalement, l’objectif de l’évaluation annuelle est de vous aider à reconnaître vos points faibles de façon à améliorer votre performance. Le but n’est donc pas de vous humilier ou de vous embarrasser, mais de vous aider à vous améliorer pour le bénéfice de tous. Donc, à moins que vous ayez des raisons d’avoir vraiment honte de votre travail des douze derniers mois, il n’y a pas de raison de trop s’inquiéter ! On ne vous mettra pas à la porte !

3. Ne le prenez pas personnellement ! Si votre évaluateur connaît son affaire, il s’en tiendra aux faits qui ont été observés par votre gestionnaire et ne posera pas de jugement sur votre personne. Néanmoins, il soulèvera des zones d’amélioration de vos comportements et c’est alors que vous pourriez vous sentir mis au banc des accusés. Rappelez-vous alors que, avant de s’améliorer, il faut commencer par reconnaître ses difficultés et en discuter honnêtement. Si vous refusez d’entendre parler de vos faiblesses et que vous vous mettez à contredire l’évaluateur systématiquement, le processus risque de se transformer en champ de bataille. Vous donnerez l’impression d’éviter votre responsabilité. Si vous pensez que certains faits doivent être corrigés, dites-le simplement et précisez clairement de quelle façon.

4. Faites votre propre auto-évaluation au préalable. Plusieurs entreprises proposent maintenant à leurs employés de mener leur propre auto-évaluation avant la rencontre. Si vous connaissez les critères selon lesquels vous serez évalués, rien ne vous empêche de jeter votre propre regard critique sur votre performance, pour pouvoir mieux discuter des zones d’amélioration. Cela peut grandement faciliter les échanges avec votre évaluateur durant la rencontre. Soyez humble dans le meilleur sens de ce mot, c’est-à-dire sachez reconnaître ce que vous faites de bien tout comme ce que vous devez modifier.

5. Évaluez votre progression de carrière en utilisant ce que vous avez appris. Durant l’entrevue, discutez d’un plan d’action pour corriger les faiblesses identifiées. C’est aussi un moment privilégié pour discuter de votre progression de carrière et de votre avenir au sein de l’organisation. Recueillez l’opinion de votre évaluateur quant à vos capacités d’avancement. Bien sûr, les circonstances pourront par la suite changer votre plan d’action, mais il demeure important de poursuivre des objectifs clairs.

En résumé, cinq petits conseils pour se préparer à l’évaluation de la performance !

- Soyez positifs ! Si vous avez bien fait, votre évaluation le reflètera !

- Faites la liste de vos réalisations et de vos bons coups au cours de l’année !

- Soyez honnêtes avec vous-mêmes et identifiez les aspects qui mériteront d’être améliorés et seront tout probablement discutés.

- Profitez-en pour préparer des questions sur votre développement de carrière !

- Soyez prêt à offrir votre opinion sur le processus d’évaluation lui-même.

Sur l’auteur

Mario Charette, est consultant en gestion de carrière depuis 18 ans. Il a eu l'occasion d'aider des centaines de jeunes et de moins jeunes à prendre des décisions adéquates et à gérer leur carrière. Il est connu pour sa grande connaissance du marché du travail et des formations. Sa chronique "De bon conseil" , au Journal Métro, porte sur les débouchés de formation et sur l'avenir des emplois. On peut communiquer avec lui sur Twitter à @marioco2 et sur LinkedIn
7187

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires