Nouvelles

Allégations de tricherie envers une candidate au CA du Barreau

Main image

Delphine Jung

2017-05-04 11:15:00

Une candidate au poste d’administratrice de la section Québec a distribué des dépliants au palais de justice de la Capitale. Une adversaire dénonce...

Me Catherine Claveau, candidate à l’un des postes d’administrateur de la section Québec.
Me Catherine Claveau, candidate à l’un des postes d’administrateur de la section Québec.
Le 1er mai, certains avocats présents au palais de justice de Québec ont, semble-t-il, trouvé dans leur casier un tract de Me Catherine Claveau, candidate à l’un des postes d’administrateur de la section Québec.

« D’autres tracs se sont retrouvés à la cafétéria », dénonce Me Marie-France La Haye, une autre candidate qui a rapporté cette information à la secrétaire de l’Ordre pour qu’elle la soumette au Comité électorale.

L’avocate se dit « en colère » et ajoute : « J’attends qu’on lui demande de retirer sa candidature, car elle ne respecte pas les règles ».

L’article 34 des procédures d’élections stipule qu’« aucune publicité n’est permise à l’exception de celle offerte par le Barreau », et que « la publicité comprend, sans restreindre la définition, notamment tout site Web, outil de promotion électronique y compris les médias sociaux, objet promotionnel (carte, collant, macaron, épinglette, etc.), bandeau de publicité, annonce publicitaire, lettre ouverte dans un média ».

imge #20250


Me Claveau, qui avoue avoir « remis des dépliants », estime qu’ils se conforment à l’article 36 des procédures électorales. « Je souhaitais reprendre le message de ma plate-forme dans un dépliant plus succinct, comme le permettent les règles selon ma compréhension », précise-t-elle.

Me Marie-France La Haye
Me Marie-France La Haye
Cette règle dit : « Un candidat peut remettre un dépliant qui reprend le résumé de son programme (800 mots). Il ne peut pas utiliser le symbole graphique du Barreau du Québec, l’adresse du Barreau pour correspondre avec les membres habiles à voter ou utiliser autrement toutes autres installations, équipements, commodités, services du Barreau. Il peut toutefois utiliser le symbole graphique réservé aux avocats dans son dépliant. Dans ce dernier cas, il ne doit pas altérer ce symbole graphique et doit respecter le manuel des normes graphiques du Barreau. Le Comité électoral a compétence pour autoriser, préalablement à sa diffusion, le dépliant et le programme de chaque candidat ».

À cela, Me La Haye répond que le Barreau a déjà publié les fiches des candidats ainsi que les textes de 800 mots et se demande alors si le Comité électoral a autorisé la publication de Me Claveau hors plateforme de diffusion offerte par le Barreau lui-même.

« Mon but a toujours été de mener une campagne positive et d'idées, selon le cadre établi. Je regrette qu'un autre candidat aie pu voir mon initiative autrement que pour ce qu'elle était », dit Me Claveau, en ajoutant qu’elle n’a été avisée d'aucune plainte déposée au comité électoral.
7995

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires