Nouvelles

Une fraude alléguée de 10 M $ US par des Québécois

Main image

Julien Vailles

2018-04-04 14:15:00

Trois Montréalais sont menacés d’extradition aux États-Unis, accusés d’avoir fraudé plus de 10 M$ US…

Trois Montréalais sont menacés d’extradition aux États-Unis
Trois Montréalais sont menacés d’extradition aux États-Unis
Le modus operandi était sensiblement toujours le même. Robert Mancini, Michelle Perna et Tolga Suatac auraient appelé des propriétaires de petits commerces, des églises et des OSBL en leur faisant croire qu’ils devaient payer pour des services d’entreprise, par exemple pour du placement dans des annuaires téléphoniques.

À défaut de recevoir paiement, ils auraient menacé leurs interlocuteurs de faire appel à des agences de recouvrement. Les personnes fraudées, par crainte pour la réputation de leur organisme ou de leur commerce, acceptaient de payer, souvent même en sachant qu’elles ne devaient rien. Les faits allégués se seraient produits entre 2009 et 2014, écrit le Journal de Montréal.

Au total, des « milliers » de personnes auraient ainsi été fraudées, sur tout le territoire des États-Unis. Parmi les victimes, une propriétaire de gymnase de l’État du Maine, la veuve d’un dentiste, et un jardinier.

À certains égards, les présumés responsables attendaient plusieurs mois avant de rappeler les victimes, dans le but de leur extorquer des intérêts en sus.

Dans la demande d’extradition, on écrit que les paiements étaient envoyés dans des simples boîtes postales aux États-Unis, avant d’être réacheminés au Canada. Les comptes de banque des trois accusés auraient été ouverts par des prête-noms et contiendraient des sommes avoisinant les 10 millions de dollars américains.

Les trois accusés devront se présenter devant la Cour supérieure dans les prochains jours. Se poursuivront alors les procédures d’extradition.
7841

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires