Nouvelles

Les résolutions des avocats en 2024!

Main image

Camille Dufétel

2024-01-03 15:00:17

Une nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions, et pourquoi pas sur le plan professionnel? Plusieurs avocats confient les leurs à Droit-inc.

Faire plus de sport, prendre le temps de lire davantage, voyager encore plus… Qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions! Même si l’on sait qu’on ne les tiendra pas toutes, il est toujours plaisant de se faire une petite liste au moins pour parvenir à en respecter certaines!

Sur le plan professionnel, quelles sont donc les résolutions des avocats québécois? Plusieurs d’entre eux les ont partagées à Droit-inc.

S’impliquer pour des causes

Me Letchmie Christélie Jeanty, avocate en droit familial et en protection de la jeunesse qui a rejoint Devichy Avocats à Montréal il y a un an après avoir repéré l’offre d’emploi sur Droit-inc, et qui se passionne pour son domaine de droit, a deux résolutions professionnelles!

« Pour l’année 2024, je souhaite avoir la possibilité de m’impliquer dans des causes caritatives et de pouvoir redonner au suivant, indique-t-elle. Ayant toujours conjugué plusieurs emplois durant mes études collégiales et universitaires, je n’ai pas pu m’impliquer dans des associations comme je l’aurais souhaité. En tant que jeune avocate, je trouve cela important et pertinent de se mettre au service du public et de s’intéresser à différents enjeux. »

Ensuite, la Barreau 2022 souhaite continuer à défendre ses clients au meilleur de ses compétences et continuer à développer son savoir-faire afin de devenir « une référence en tant que jeune avocate en droit familial dans le milieu juridique »!

Dire merci

Me Antoine Godin-Landry est un avocat atypique à son compte qui a raconté son parcours professionnel à Droit-inc à l’automne dernier. Le Barreau 2020 se décrit comme « Avocat, médiateur et enquêteur en milieu de travail. Consultant en GRH. Et fier papa canin-saucisse ». Passé chez Woods et Novalex, il est depuis peu médiateur de petites créances accrédité par le Barreau du Québec.

En 2024, il souhaite dire merci plus souvent « à ceux et celles dont le travail et les petits gestes, qu'on prend souvent pour acquis, font une différence au quotidien ».

Il cite notamment l'adjointe juridique avec qui il travaille, ou plus largement ses partenaires d'affaires et mentors avec qui il a des échanges et de qui il reçoit de bons conseils qui lui permettent de « faire croître » son entreprise !

Continuer à agir dans le respect

Me Jacinthe Maurice s’est lancée en solo comme avocate de la défense tout juste après son assermentation le 8 décembre dernier, dans le Bas-Saint-Laurent. Sa résolution en 2024: viser l’excellence dans sa profession.

« Plus spécifiquement, je vise à avoir un grand respect dans mes relations humaines que ce soit avec mes clients, mes collègues, les procureurs ou les juges, pointe-t-elle notamment. En défense, je dois être consciente que d'agir avec bienveillance avec la partie ‘adverse’ va servir mon client et indirectement servir mes autres clients. Ce n'est pas toujours facile! On est dans des divergences de point de vue et de pensée mais cela est la marque d'un avocat hautement professionnel de ne pas prendre personnellement les causes qu'il défend. Et c'est ce que je me souhaite pour 2024. »

Faire une différence

Me Catherine Leblanc ainsi que Me Maude Hurtubise et Me Pier-Luc Laroche, anciens collègues chez Brodeur Prémont Lavoie avocats inc. à Québec, se sont associés en 2023 pour fonder leur propre cabinet dans la même ville, Leblanc Hurtubise Laroche avocats.

Contactée par Droit-inc à propos de ses résolutions en 2024, Me Leblanc indique: « Je crois que je nous souhaite, en tant qu’avocats, de faire une différence dans notre façon de pratiquer, note-t-elle. Que nous soyons en mesure de collaborer davantage et de faire preuve de plus de transparence entre nous. Cela fait souvent toute la différence dans la conduite d’un dossier, et dans les frais à assumer par les justiciables. »

« Et je nous souhaite aussi de faire une différence en posant des actions concrètes pour permettre un meilleur accès à la justice, soit par l’éducation ou par l’implication dans différents milieux par exemple, ajoute-t-elle. Et enfin, de continuer à prioriser notre conciliation travail-vie personnelle et de se donner le droit de décrocher. »

Faire grandir son cabinet

Me Megan Lynch, qui a fondé à l’été 2023 son cabinet en droit des affaires, Lynch Légal, a une résolution claire pour 2024: « Embaucher mes premiers employés et établir de bonnes bases pour la croissance de mon entreprise ».

Aider!

Me Stéphane Pagé, avocat en plaideur depuis 1999, travaille chez Gendreau Cabinet Juridique depuis mars 2023.

Il représente les principaux intervenants du domaine immobilier dans des litiges complexes à l’égard des transactions immobilières et ses clients en litige immobilier sont des professionnels qui proviennent de la Montérégie et du Grand Montréal.

Voici ses résolutions: « Aider les gens avec humanité à éviter les problèmes ou à trouver des solutions avantageuses. Pour l’équipe et moi, renforcer encore l’équilibre de vie. On ne peut donner aux autres ce que l’on n’a pas nous-mêmes ».

1984

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires