Nouvelles

Action collective autorisée contre plusieurs fournisseurs de télécommunications

Main image

Sonia Semere

2024-03-04 10:15:16

Mes Joey Zukran, Karim Renno et Michael Vathilakis. Sources: LPC Avocats et Renno Vathilakis inc.
Une action collective vient d’être autorisée contre plusieurs fournisseurs de télécommunications… Qui sont les avocats derrière?


La Cour supérieure du Québec a autorisé, le 26 février dernier, une action collective contre Rogers, Fido, Bell, Telus et Vidéotron.

Les demandeurs allèguent que les fournisseurs de télécommunications sans fil visés ont généré plus de 110 millions de dollars en facturant aux consommateurs des frais de 50 $ à 150 $ pour déverrouiller leurs téléphones mobiles.

L'action collective affirme également que les frais de déverrouillage facturés par les fournisseurs sont disproportionnés, lésionnaires et abusifs.

Mes Sylvie Rodrigue, Christopher Maughan, Emmanuelle Rolland, Yves Martineau, Marie-Louise Delisle et Arielle Reeves-Breton.
Les demandeurs sont représentés par Me Joey Zukran de LPC Avocats et Mes Karim Renno et Michael Vathilakis du cabinet Renno Vathilakis inc.

Les fournisseurs sont représentés par Mes Sylvie Rodrigue et Christopher Maughan de la société d'avocats Torys, Me Emmanuelle Rolland du cabinet Audren Rolland, Me Yves Martineau de Stikeman Elliott et Mes Marie-Louise Delisle et Arielle Reeves-Breton du cabinet Woods.

Le Groupe représente ici:

« Tous les consommateurs résidant ou ayant résidé au Québec qui ont payé à l’une ou l’autre des Défenderesses des frais pour déverrouiller son appareil sans fil entre le 14 août 2014 et le 1ᵉʳ décembre 2017 ».

870

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires