Marcel Aubut : champion olympique du lobbying?

Marcel Aubut, le roi du lobbying
Marcel Aubut, le roi du lobbying
Le président du Comité olympique canadien et associé de Heenan Blaikie a pas moins de 16 mandats de lobbying actifs auprès du gouvernement du Québec.

Me Aubut doit, entre autres, convaincre les décideurs publics que Dessau peut continuer à participer à des appels d’offres gouvernementaux, que le Club de hockey les Canadiens profite d’un statut fiscal particulier et que l’entrepreneur Pomerleau puisse finalement faire des travaux sur le pont Mercier. Des honoraires pouvant atteindre 850 000 dollars sont prévus pour les mandats inscrits.

Un dossier résolument compliqué pour Louis-Martin O’Neill

Louis-Martin O'Neill, associé chez Davies, est un expert des dossiers de litiges complexes
Louis-Martin O'Neill, associé chez Davies, est un expert des dossiers de litiges complexes
L’associé de Davies est un expert des dossiers de litiges complexes et il pilote une campagne de lobbying tous azimuts pour son client Produits Forestiers Résolu.

Me O’Neill doit convaincre les décideurs d’Hydro-Québec, les membres de l’Assemblée nationale, le cabinet de la première-ministre et celui du ministre des Finances, des Ressources naturelles et de l’Environnement, quatre préfets de MRC et les maires de 10 municipalités que la forestière a besoin de plus d’approvisionnements en bois et d’une énergie à meilleur coût pour pérenniser ses activités au Québec. Une fourchette d’honoraires de 10 000 dollars à 50 000 dollars est prévue pour Louis-Martin O’Neill.

Gowlings ouvrira beaucoup de portes pour Goldcorp

Goldcorp a retenu les services de Don McCutchan du cabinet Gowlings
Goldcorp a retenu les services de Don McCutchan du cabinet Gowlings
C’est sûrement la meilleure personne pour réaliser cette mission. Goldcorp a retenu les services de Don McCutchan défendre son dossier sur le respect des droits aborigènes sur la scène internationale.

Le plus important producteur aurifère au monde aura dans son coin le conseiller en politique internationale de Gowlings. Don McCutchan est un des mandarins de Finances Canada qui a négocié l’accord de libre-échange nord-américain et il a occupé des postes clés à la Banque Mondiale, le Fonds monétaire international et l’OCDE.

Charles Sirois revient hanter BCE

Charles Sirois prévoit contacter le bureau du Premier-ministre Stephen Harper
Charles Sirois prévoit contacter le bureau du Premier-ministre Stephen Harper
L’entrepreneur en telco a une fortune qui dépasse 800 millions de dollars constituée majoritairement des contreparties reçues par BCE lors de la vente de National Mobile et de Teleglobe.

Or, c’est dans le camp du concurrent de BCE, Rogers, qu’œuvre maintenant M. Sirois. À titre d’administrateur de Rogers, à qui il a vendu Microcell en 2004, Charles Sirois prévoit contacter le bureau du Premier-ministre Stephen Harper et les décideurs d’Industrie Canada pour défendre le dossier de Rogers dans le cadre des enchères du spectre pour les services mobiles.