Envie de rire un peu ? Attaque de mouette, chaussure dangereuse ou café trop chaud : le journal britannique Mirror dresse le top 7 des dossiers de tribunal les plus surprenants. Et ça vaut le détour…

1. Le dossier divorce

Sa femme ayant accouché d’un bébé très laid, un Chinois a d’abord cru qu’elle l’avait trompé, mais des test ADN lui ont prouvé qu’il était bien le père. Son épouse lui a finalement avoué qu’elle avait subi avant de le rencontrer une chirurgie esthétique. Il l’a alors poursuivie en justice, lui reprochant de lui avoir menti sur sa beauté et caché son vrai visage - et a gagné 80 000 livres de dommages.

2. Le dossier Mars

Compilation des affaires les plus invraisemblables qui ont été plaidées
Compilation des affaires les plus invraisemblables qui ont été plaidées
Une étrange roche a été prise pour la première fois en photo sur Mars en janvier. Un neuropsychologue californien porte plainte, exigeant de la NSA qu’elle étudie le mystérieux objet sorti de nulle part, «avec 100 photos de haute résolution et 24 images focus microscopiques». Selon lui, la roche n’a pas été déplacée par l’appareil de la NASA mais était déjà là et grossi de jour en jour.

3. Le dossier Susan Boyle

Une Américaine a porté plainte contre son boss, réclamant 3,9 millions de dollars pour l’avoir comparée à la star Susan Boyle, moquant sans cesse son âge et son poids. Elle a clamé que ces attaques lui ont causé des anxiétés sévères, des insomnies, des maux de tête et une forte tension - qui auraient selon ses docteurs conduit à une hémorragie au cerveau presque fatale.

4. Le dossier chaussure

Armé de sa Nike Air Jordan, un proxénète de l’Oregon a violement frappé au visage un homme qui refusait de payer une prostitué, lui causant points de suture et chirurgie plastique. Le proxénète, condamné à 100 ans de prison, a donc demandé 60 millions de dollars à Nike, qui ne prévient pas assez les clients que ses chaussures peuvent être des armes dangereuses.

5. Le dossier café

En 1992, Stella Liebeck s’achète un café dans un McDonalds aux États-Unis, et en retirant le couvercle se renverse tout le liquide sur les genoux. Elle est hospitalisée pendant huit jours et subit des greffes de peau, puis deux ans de traitements médicaux. Suite à plainte contre la chaîne de restaurant, clamant que leur café était trop chaud, elle empoche 1,7 million de dollars.

6. Le dossier pantalon

Tout commence en 2005 avec une dispute entre un juge américain et une entreprise de pressing à propos d’un pantalon abîmé malgré la pancarte «satisfaction garantie» du pressing. Le juge demande 40 millions de dollars de dommages et intérêts pour anxiété et frais de représentation. Il perd finalement le procès au bout de quatre ans, ayant tenté toutes les options juridiques possibles…

7. Le dossier mouette

Cathie Kelly, une Écossaise de 59 ans, a porté plainte après avoir été blessée dans une attaque de… mouette. Elle a perdu l’équilibre quand l’oiseau a foncé sur elle et est lourdement tombée. Elle poursuit maintenant le propriétaire du bâtiment de bureaux dans lequel elle travaille, l’accusant de ne pas prendre assez en compte la sécurité de ses locataires.