Me Dominic Fiset
Me Dominic Fiset
Depuis le 1er janvier dernier, Mes Dominic Fiset et Éric Savard sont associés chez Langlois Kronström Desjardins où ils exercent respectivement depuis le bureau de Montréal et de Québec.

Cette nomination est une « belle reconnaissance » pour les deux avocats qui se sont joints au cabinet il y a deux ans pour Me Fiset et un peu plus d’un an pour Me Savard. « La philosophie du cabinet c'est d'embaucher de futurs associés », explique Me Fiset, qui ajoute que son expérience passée et la clientèle dont il dispose doivent aussi être prises en considération.

Effet papillon

Membre du Barreau depuis 2001, il a développé sa pratique en droit du travail et de l'emploi, et en droit de l'éducation. « Dans la vie, il a l'effet papillon : des choses se produisent sans qu'on ne les choisisse vraiment et puis elles nous emportent », lance-t-il pour expliquer son parcours.

C'est en postulant à une offre d'emploi de recherchiste à la Fédération des Commissions scolaires de Québec affichée sur le babillard de l'École du Barreau, qu'il a mis « un premier orteil » dans le milieu.

Après avoir exercé pendant quatre ans à la Commission scolaire des Phares à Rimouski, il a rejoint la fédération en tant que conseiller en relations du travail en 2005. Il était alors chargé de dispenser des conseils stratégiques, de négocier les conventions collectives et d’administrer le système d'arbitrage.

En 2012, il décide finalement de sauter la barrière et de troquer la pratique à l'interne pour celle d'un cabinet privé. « Il y a un peu de folie dans tout ça ! (rires) J'avais envie de vivre de nouvelles expériences et de voir ce qui se passe en cabinet multidisciplinaire. » Comme il connaissait déjà les avocats de LKD qui avaient, dit-il, un bon rayonnement dans le milieu des commissions scolaires, il a sauté sans filet dès que l'opportunité s'est présentée.

Aujourd’hui, il entend étendre sa pratique dans le secteur privé aux établissements d’enseignements et aux entreprises manufacturières et il s’intéresse aussi aux questions d’éthique et de déontologie concernant les élus.

Ne pas négliger l’humain

Me Eric Savard
Me Eric Savard
Me Savard avait lui aussi déjà eu l'occasion de travailler avec des membres de LKD, qu'il qualifie de « maniaques du droit ». C'est la culture d'entreprise et la convivialité qui y règne qui l'ont convaincu de se joindre à l'équipe en octobre 2013.

« Nous pratiquons le métier qui nous passionne sans négliger l'humain », souligne celui qui se spécialise notamment en insolvabilité, droit immobilier, litige bancaire et commercial. Inscrit au Tableau de l'Ordre depuis 2000, il a toujours exercé en pratique privée : il a débuté sa carrière chez Pouliot L'Écuyer pour ensuite intégrer le cabinet Gravel Bernier Vaillancourt en 2007.

« Être nommé associé, c'est avoir atteint un but mais aussi relever un nouveau défi. Avec le statut, vient aussi des responsabilités accrues afin d'assurer la pérennité du cabinet », souligne Me Savard qui se dit lié au bureau par des engagements solides et communs.

Un conseil pour les confrères qui souhaitent eux aussi accéder à l'association ? « Il faut se démarquer comme leader, démontrer un historique de production continue et développer son sens des affaires. Pour le reste, c'est un mariage de raison et de passion », conclut l'avocat qui semble avoir trouvé son partenaire idéal.