Me Ryan Hillier est avocat chez Blake, Cassels & Graydon et président sortant de la Jeune Chambre de commerce de Montréal
Me Ryan Hillier est avocat chez Blake, Cassels & Graydon et président sortant de la Jeune Chambre de commerce de Montréal
Après maintes résumés et analyses, je me permets quelques prédictions.

D’abord, par contre, je m’en voudrais de ne pas vous inciter à exercer votre droit démocratique de voter, d’ici 21h30 à votre bureau de scrutin local. Toutes les informations qui vous sont nécessaires pour ce faire peuvent être trouvées sur le site d’Élections Canada.

Donc, dans aucun ordre particulier, voici mes hypothèses...

Premier candidat déclaré élu au pays : Gudie Hutchings (PLC) dans Long Range Mountains, Terre-Neuve

Plus grand nombre de sièges au Québec : NPD

Lutte à trois (voire, à quatre!) la plus serrée au Québec : Louis-Hébert

Mélanie Joly gagnera-t-elle son comté : Oui !

Quel chef ne gagnera pas son propre comté : Seulement Gilles Duceppe (mais Tom Mulcair risque d’avoir pas mal chaud!)

Nombre de chefs qui annonceront leur démission le soir de l’élection : 0

Nombre de chefs qui annonceront leur démission dans les 10 jours suivant l'élection :‎ 2

Nombre de fois que Justin Trudeau répètera l’expression ‘espoir et travail acharné’ (ou 'hope and hard work' en anglais) dans son discours : Au moins 3

Taux de participation aux élections : 67,5%

Plus grand nombre de sièges à la Chambre des communes : Égalité parfaite entre Conservateurs et Libéraux à 128 sièges !

En ce qui concerne cette dernière prédiction, il faut savoir que les Libéraux sont en avance dans la majorité des sondages de campagne finaux provenant des différentes firmes. Or, ‎le vote conservateur est, depuis les derniers 10 ans, systématiquement sous-estimé par les sondeurs.

L'explication de ce phémonène se trouve dans les taux de participation : le PCC est encore très fort auprès du groupe d'électeurs qui votent le plus (les citoyens plus âgés) mais, en revanche, performe très mal chez les jeunes, qui ont une tendance à moins exercer leur vote. Comme quoi, le vote des jeunes (ou, du moins, leur taux de participation) sera particulièrement déterminant lors de ce scrutin.

Sur ce, bonne journée électorale à tous !