Me Anthony Battah est avocat en droit professionnel
Me Anthony Battah est avocat en droit professionnel
À côté des vélos du Juritour, il y aura cette année un coureur. En effet, Me Anthony Battah s’est lancé comme défi de courir les presque 50 km de l’épreuve.

« J’ai déjà participé au Juritour à vélo, et j’avais suggéré à Me Claude Provencher de le faire en courant, se souvient-il. Le courir est donc une première! Si tout se passe bien, peut-être que des parcours seront organisés l’an prochain pour ceux qui souhaitent aussi le faire en courant, comme des 10 K ou 20 K. »

Mais comment parcourir une telle distance? La proposition de Me Battah n’est pas une bravade. Marathonien, il est un habitué des 40 et plus kilomètres. Le Juritour reste cependant son premier défi de cette longueur. « Je n’ai jamais parcouru cette distance auparavant, avoue-t-il. Ce sera une préparation au marathon de Montréal de la semaine prochaine. »

Une cause qui lui tient à coeur

Me Anthony Battah s’est lancé comme défi de courir les presque 50 km de l’épreuve.
Me Anthony Battah s’est lancé comme défi de courir les presque 50 km de l’épreuve.
Outre la course, la cause lui tient aussi à coeur. S’il avoue ne pas avoir, dans son entourage proche, de personnes atteintes par la fibrose kystique, il côtoie cette maladie dans son cercle plus élargi. « C’est une initiative merveilleuse que d’apporter un soutien aux gens qui en souffrent, d’autant que l’événement se perpétue avec les années, estime-t-il. »

Coureur de fond de longue date, il parcourt quotidiennement, en courant, les 8 kilomètres qui le séparent de son cabinet. Aller et retour. « La pratique prend beaucoup de temps, c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour m’entraîner, reconnaît-il. Je fais des courses plus longues la fin de semaine. »

Fort de cette idée, il a d’ailleurs lancé un nouveau concept : le service pro-bono en courant Run for advice. « Je propose aux gens de me poser leur question en amont, je fais des recherches puis je les invite à venir courir avec moi ou à juste marcher, selon leur envie et leur condition physique. C’est sur ce moment plus sportif que je leur offre mes conseils pro-bono, cela permet d’allier ce service à un moment où je peux courir ou marcher. » Plusieurs avocats ont déjà rejoint le programme afin de couvrir géographiquement la Province.

Me Anthony Battah est avocat en droit professionnel, et plus précisément en responsabilité disciplinaire, en responsabilité civile professionnelle et en matière de poursuite pénale pour exercice illégal de la profession ou usurpation de titre.

Il exerce au sein de son propre cabinet Battah depuis plus de 7 ans.

Membre du Barreau du Québec depuis 2007, Me Battah est titulaire d’un baccalauréat en droit civil de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen et international de l’Université d’Amsterdam.

Il a fondé sa propre étude sous la bannière Ferland Marois Lanctot au courant de l’année 2009.

Il conseille et représente plusieurs ordres professionnels, ainsi que des clients ou patients ayant été lésés par un professionnel.