Un juge fait tomber son pistolet au tribunal
Un juge fait tomber son pistolet au tribunal
C’est une histoire bien étonnante que révèle le Chicago Tribune. Celle-ci met en scène le juge Joseph Claps et nous vient du Comté de Cook dans l’Illinois.

Sur un enregistrement vidéo datant du 3 juillet, on peut voir le juge Claps marcher à travers le lobby de la Leighton Criminal Courthouse avec sa veste à la main. Quelques secondes plus tard, ce qui ressemble à un pistolet tombe de celle-ci.

Le juge remarque l’incident et se baisse pour ramasser l’objet sous le regard de plusieurs personnes.

Le témoignage du shérif adjoint

Il s’avère que le passant le plus proche est un shérif adjoint. Incertain quant aux droits du juge de porter une arme dans l’enceinte du tribunal, il ne lui fait pas de remarque et le laisse ramasser l’objet. Néanmoins, conjointement avec un autre shérif adjoint témoin de la scène, ils décident de faire remonter l’incident à un superviseur.

Deux jours plus tard, le juge est accusé de délit de port d’arme dans une zone prohibée.

Manque de preuves

Mais comme Joseph Claps n’a pas été pris sur le fait, son avocat, Me Thomas Breen, a insisté sur le manque de preuves apportées au dossier. Il est pour lui impossible de prouver que cet objet soit une arme et non un « pistolet à eau ou un briquet à cigare ».

Un argument entendu par le juge Edward Burmila dans son jugement. Celui-ci met également en avant « la nonchalance » avec laquelle Joseph Claps ramasse l’objet en question et qui laisse à penser que ce n’est pas un véritable pistolet.

Le juge est donc finalement acquitté, une décision qu’il accueille en larmes. Devant le tribunal, pour répondre à un journaliste lui demandant si c’était ou non une arme à feu, Me Breen a alors sorti de sa veste un pistolet en plastique avant de le laisser tomber au sol.