Me Hugo Babos-Marchand se joint à McCarthy Tétrault.
Me Hugo Babos-Marchand se joint à McCarthy Tétrault.
Après avoir été associé chez Davies et chez BLG, Hugo Babos-Marchand vient de quitter le navire pour se joindre à l’équipe de McCarthy Tétrault.

Il devient associé au sein du groupe du droit de la faillite et de la restructuration du cabinet de Montréal.

Me Babos-Marchand est spécialisé dans le domaine de la restructuration, de la faillite et de l’insolvabilité, ainsi que dans les litiges relevant du droit bancaire, du droit commercial et du droit sur les valeurs mobilières.

Le cabinet qui jouit d’une présence à l’international considère que sa nouvelle recrue est « un avocat de premier plan au Québec » en la matière.

« Alors que l’économie canadienne continue de s’adapter à la pandémie de COVID-19, l’arrivée d’Hugo est essentielle pour répondre aux besoins changeants de nos clients », selon Karl Tabbakh, associé directeur, région du Québec.

« Grâce à sa réputation enviable tant à Montréal qu’à Québec, Hugo vient renforcer, grâce à son expertise, la déjà solide plateforme du cabinet intégrée à l’échelle nationale et composée de professionnels de l’insolvabilité et de la restructuration de haut calibre », ajoute-t-il.

Cette nomination n’est d’ailleurs pas passée inaperçue dans le milieu. Plusieurs confrères ont félicité Me Babos-Marchand sur Linkedin.

« Great catch! Hugo est sensationnel. Bon succès à Hugo et sa nouvelle équipe », a écrit Sebastien Savage, associé chez BCF.

« Très beau recrutement! » a commenté Pascal De Guise, associé chez Blakes, qui a travaillé avec Hugo Babos-Marchand chez BLG.

Davies, puis BLG

Me Babos-Marchand a été associé pendant quatre ans chez Borden Ladner Gervais. D’ailleurs, l’avocat ne semble pas avoir eu de le temps de mettre à jour ses coordonnées sur Linkedin, puisque son adresse courriel et son numéro de téléphone sont ceux de l’époque où il travaillait encore chez BLG!

Auparavant, ce Barreau 2009 a travaillé sept ans chez Davies Ward Phillips & Vineburg (dont plus de deux ans comme associé).

Au cours de sa carrière, Me Babos-Marchand a notamment agi pour le compte de la Banque de développement du Canada, d’Investissement Québec, de la Banque nationale du Canada et de PricewaterhouseCoopers. Dernièrement, il a représenté Raymond Chabot, l’administrateur provisoire nommé à certains actifs de Dominic Lacroix. C’était la première fois qu’un administrateur provisoire saisissait de la cryptomonnaie dans le cadre de son mandat.

Diplômé de l’Université Laval en droit et inscrit au tableau d’honneur, il possède également une maîtrise de l’Université McGill pour laquelle il a obtenu la Bourse Aubrey-Senez.