Louis-Raymond Maranda avec le logo de Notabene. Photos : LinkedIn et site Web de LRM Huissier
Louis-Raymond Maranda avec le logo de Notabene. Photos : LinkedIn et site Web de LRM Huissier
On le répète souvent depuis le début de la pandémie : la COVID-19 aura permis au domaine du droit d’arriver au XIXe siècle à plusieurs égards.

Un aspect supplémentaire de cette transition est pris en charge : le cabinet LRM Huissier lance une nouvelle plateforme pour permettre d’envoyer de façon électronique du courrier recommandé.

Le président du cabinet-conseil multidisciplinaire, Louis-Raymond Maranda, a annoncé par communiqué la création de cette plateforme de notification électronique, appelée Notabene.

En alternative au courrier recommandé, cette nouvelle plateforme, hébergée par l’entreprise Todoc, permet l’envoi électronique de documents dont la transmission ou la réception doit être prouvée légalement.

« La loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (LCCJTI) et le Code de procédure civile stipulent que tout document pouvant être envoyé par courrier recommandé peut également être envoyé par courriel, si les quelques dispositions sont respectées », précise Louis-Raymond Maranda, ajoutant que cette loi est méconnue.

Les services de Notabene coûteront 4$, comparativement à 13$ pour le courrier recommandé.

« En 2020, il est primordial de changer nos habitudes et de profiter pleinement des avantages des nouvelles technologies qui s’offrent à nous, affirme M. Maranda. En plus de conserver le caractère confidentiel et l’intégrité des documents, Notabene permet de rejoindre le destinataire de l’acte rapidement, et ce, peu importe son emplacement sur la planète. »