Me-Francis-Boucher-Droit-inc.png. Source : francisboucheravocat.ca
Me-Francis-Boucher-Droit-inc.png. Source : francisboucheravocat.ca
Depuis l'incendie du 8 mai dernier, le Palais de justice de Roberval a dû totalement se réorganiser et des accommodations se sont faites.

Selon le ministère de la Justice, aucune pièce à conviction n'a été détruite. Toutes les pièces des dossiers actifs ont été récupérées et amenées au Palais de justice d'Alma.

Les archives ont été récupérées par une entreprise spécialisée et sont en restauration. Quant aux dossiers du greffe, ils ne sont toujours pas accessibles et le ministère évalue les solutions.

Les dossiers qui n'étaient pas numérisés sont reconstitués avec les copies des avocats, du Directeur des poursuites criminelles et pénales ainsi que de la Direction de la protection de la jeunesse.

Dans une entrevue avec le Journal du Québec (JBQ), Me Francis Boucher affirme que les mandats de perquisition donneraient davantage de fil à retordre. Mais les policiers essaieraient de reconstituer des documents par rapport aux copies remises pour les détenus.

Pour les dossiers civils et familiaux, les procureurs ont redéposé des procédures et des pièces dans les dossiers respectifs.

Bientôt un nouveau bâtiment ?

Les travaux actuels consistent à démolir les dalles de béton endommagées par l’incendie. Puis, les travaux de reconstruction et d’agrandissement du palais se poursuivront et celui-ci prendrait forme en 2022.

Entre-temps, l’idée d’aménager un palais temporaire a été proposée mais le projet ne s'est toujours pas concrétisé.

« On l'a annoncé, mais on n'a pas vraiment eu beaucoup de précisions sur où serait-il ou quoi que ce soit. On se sent un peu oublié. Ce serait agréable d'avoir des nouvelles », a avancé Me Boucher au JBQ.

En juin, un greffe a été ouvert en face du palais de justice. Les documents peuvent y être déposés par voie numérique, mais il n'y a pas d'ordinateur pour que les avocats consultent les dossiers sans frais.

« Il n'y a pas de plumitif qui a été relocalisé à Roberval. Le plus proche serait Alma pour avoir une information. Souvent, ce n'est pas évident », a indiqué l’avocat au JBQ.

Depuis l’incendie, les avocats doivent se déplacer au Palais de justice à Alma. Ils peuvent demander une audience virtuelle si ce n’est pas possible. D’après le ministère de la Justice, il y aura un nouveau point de service à Roberval avec une salle connectée pour le faire.