Chantal Bouchard et Me Mathieu Comeau. Source: Site web de KSA Avocats + Notaires
Chantal Bouchard et Me Mathieu Comeau. Source: Site web de KSA Avocats + Notaires
La Formation continue de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval vous ouvre ses portes. Et nul besoin d’être étudiant : la 21e journée d’étude sur les réclamations sur contrats s'adresse aussi aux avocats !

Cette « journée d’étude », qui aura lieu le 15 et 16 février prochain, porte sur les réclamations sur contrats dans le domaine de la construction. Au menu ? Un sacré bon nombre d'avocats.

C’est le cas, par exemple, de Chantal Bouchard. À l’emploi de KSA Avocats + Notaires, cette « spécialiste du litige civil et commercial » offrira une conférence sur la modélisation des données du bâtiment avec son confrère, Me Mathieu Comeau.

« C’est un événement rentable en termes de temps et de coûts, nous explique Me Bouchard au téléphone. Seulement pour notre conférence, nous avons fait un travail exhaustif d’analyse et de réflexion sur les changements technologiques dans le domaine de la construction. Pour un juriste, c’est sans doute beaucoup plus simple de bénéficier du fruit de notre travail que de se renseigner lui-même sur le sujet. »

Les deux journées de formation – sans surprise – s’adressent principalement aux avocats qui font du litige et du conseil en matière de construction. D’autres acteurs du milieu devraient cependant être de la partie, comme des architectes, des chargés de projets et directeurs de travaux et des ingénieurs et techniciens.

Un « incontournable » sur les contrats

L’événement est considéré comme un « incontournable » par les fins connaisseurs du milieu.

Qu’il soit question de l’évolution des contrats, du développement des outils de gestion, de l’ajustement des lois et règlements ainsi que de jurisprudence, plusieurs facteurs influencent le règlement des conflits. C’est pour cette raison que cette 21e journée d’étude se donne comme objectif de dresser un tour d’horizon des différents aspects liés aux demandes de compensation.

« Il faut rester à l'affût des développements technologiques, insiste Me Bouchard. Nos façons de travailler changent en fonction des nouvelles technologies, qui, elles-mêmes, soulèvent de nouveaux défis au niveau juridique. Un avocat bien au fait de tous ces changements sera mieux outillé pour bien conseiller ses clients. »

Parmi les dix conférences, huit seront offertes par des juristes. Elles mettront à l’honneur des sujets aussi variés que la responsabilité professionnelle des architectes, des ingénieurs et des technologues professionnels, les plus récentes réclamations jugées par les tribunaux ou encore la protection des créances des sous-traitants dans les contrats en droit public.

À noter qu’une conférence d’honneur sera offerte par Me Julien Roufast, Directeur principal - Commercial du Projet du REM à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Cerise sur le gâteau

La Formation continue offre une nouveauté cette année. C’est un peu la nouvelle cerise sur le gâteau : un panel d'experts.

Ce panel, présidé par Me Serge Pisapia, portera sur les coûts inhérents au règlement des conflits de construction. Il réunira plusieurs panélistes, dont Souheil Abihanna, de Alstom, Charles Aboukhaled et Vicki-Anne Ferron, d’Hydro-Québec.

L’événement se déroulera en ligne le 15 et le 16 février prochain. Pour vous inscrire, cliquez ici.