Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Source: CBC/Radio-Canada
Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Source: CBC/Radio-Canada
Une juge, dont l’identité n’a pas été révélée, a été attaquée dans la semaine du 22 au 26 novembre alors qu’elle se rendait au palais de justice de Montréal.

« Ça a causé une certaine inquiétude. » C’est ce qu’aurait déclaré un membre du personnel judiciaire à l’attention du Journal de Montréal.

Les informations récoltées par le quotidien font état d’une attaque arbitraire. La magistrate aurait été ciblée sans que son assaillant connaisse sa fonction professionnelle.

« La personne a été arrêtée non loin des lieux, dans les minutes qui ont suivi », a indiqué Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), au Journal.

La personne en question serait Jonathan Quirion, un sans-abri de 39 ans résidant dans un refuge. Il aurait été accusé de voies de fait. Il souffrirait de schizophrénie, toujours selon les informations du Journal.

Malgré ses douleurs à la tête, la juge aurait été en mesure de se reposer et de récupérer lors de la fin de semaine du 27 et 28 novembre.