Me Jean-François Bertrand et Me Elodie Drolet-French représentent Pascal-Hugo Caron-Cantin. Sources: Instagram et site web de Jean-François Bertrand Avocats inc.
Me Jean-François Bertrand et Me Elodie Drolet-French représentent Pascal-Hugo Caron-Cantin. Sources: Instagram et site web de Jean-François Bertrand Avocats inc.
S'accusant mutuellement d'être narcissiques, deux ex-vedettes de téléréalité québécoise devenues influenceurs vont poursuivre leur feuilleton à la Cour.

Me Jean-François Bertrand et Me Elodie Drolet-French du cabinet Jean-François Bertrand Avocats inc. représentent le demandeur dans ce dossier.

Après s'être rencontrés lors du tournage d'Occupation double à Bali en 2017, Jessie Nadeau et Pascal-Hugo Caron-Cantin ont formé un couple avant de devenir des partenaires d'affaires. Ils ont publié deux livres sur la cuisine végane, en plus de mettre en marché des plats avec leurs recettes.

Le 17 décembre, Jessie Nadeau a publié une vidéo sur les réseaux sociaux alléguant avoir été victime de violence conjugale de la part de son ex-partenaire. Estimant les accusations sans fondement, Pascal-Hugo Caron-Cantin a déposé une poursuite à la Cour supérieure, d'une somme de 205 000 $.

Des excuses

En plus de l'argent, l'homme de 30 ans demande au tribunal d'ordonner à son ex-conjointe de publier une lettre de rétractation et d'excuses, et de la publier sur ses différentes plateformes, dont Instagram et TikTok. Il exige aussi le retrait des vidéos que Jessie Nadeau a publiées le concernant, en particulier celle du 17 décembre dernier. Sa diffusion a, selon sa requête, porté atteinte à sa réputation en plus de lui faire perdre des commanditaires.

L'ancien athlète du club de nage du Rouge et Or de l'Université Laval possède une compagnie de production de balados et gère la chaîne YouTubeSans filtre, qui compte 45 300 abonnés. Connu sous le nom de PH Cantin, son compte Instagram rejoint 109 000 adeptes.

Jessie Nadeau, originaire de Québec, alimente plusieurs plateformes web et compte 180 000 abonnés sur Instagram. Après trois semaines, sa vidéo YouTube concernant son ex-conjoint a été visionnée à plus de 110 000 reprises. Elle y allègue avoir été victime de violence physique, verbale et psychologique de la part de Caron-Cantin, des accusations fallacieuses et sans fondement, selon les avocats de ce dernier.

Séparation

Leur requête, dont les allégations restent à prouver à la Cour, lève le voile sur les raisons de la séparation du couple, en mars 2020. Selon le document, elle est survenue à la suite d'une entrevue donnée par Caron-Cantin, à Radio-Canada Saguenay.

Il avait été choisi pour parler des projets du couple, puisqu'il est originaire de Chicoutimi. Jessie Nadeau lui aurait reproché après l'entrevue de ne pas avoir parlé suffisamment d'elle, pour se concentrer uniquement sur lui. En désaccord sur ce point et « d'autres aspects de leur relation », précise la requête, le couple a mis fin à son union.

Jessie Nadeau. Source: Instagram
Jessie Nadeau. Source: Instagram
Après avoir gardé leurs liens d'affaires pendant un certain temps, les deux influenceurs ont également mis fin à leur union professionnelle.

Par la suite, les avocats de Caron-Cantin ont reproché à la femme de l'avoir identifié comme une personne narcissique, tout en laissant sous-entendre avoir été victime de violence conjugale.

Le tout a culminé par la vidéo du 17 décembre dernier, où Jessie Nadeau identifie clairement son ex-conjoint.

« Pour attirer l'attention »

Selon les prétentions de la poursuite, Jessie Nadeau aurait multiplié les dénonciations de toutes sortes « uniquement pour attirer l'attention de son public ».

Mise au point

La version originale de ce texte a été modifiée. On pouvait initialement lire ceci: « Le document avance même que l'influenceuse montre un trouble de personnalité limite », au sujet de Jessie Nadeau. Cette information ne se retrouve pas dans la requête.

Le document allègue plutôt qu'une ancienne colocataire de Jessie Nadeau aurait aussi fait l'objet de propos diffamatoires de sa part, propos selon lesquels la colocataire aurait adopté un comportement inadéquat durant leur cohabitation en raison de troubles mentaux comme un trouble de personnalité limite.


Le recours signé par l’avocat Jean-François Bertrand a été inscrit dans le district judiciaire de Québec. Pascal-Hugo Caron-Cantin et ses avocats ont décliné notre demande d'entrevue.

En décembre, il avait réagi à la dernière vidéo de son ex-conjointe en disant qu'il ne commenterait pas l'affaire.

Cela se réglera en cour, où les faits seront rétablis. Ce qui s'est dit est loin de la réalité et nous sommes plusieurs à vivre des situations similaires aux mains de la même personne, s'était-il contenté d'écrire sur Instagram.

Nous avons tenté de joindre, sans succès, Jessie Nadeau.