Se renouveler : le verbe échoit bien au cabinet de Québec, Beauvais Truchon, qui porte de nouvelles acquisitions à son équipe d’une trentaine d’avocats.

Mes  Pierre Lebel, Pierre-Luc Thibault et Gabriel Pomerleau. Sources: beauvaistruchon.com et LinkedIn/
Mes Pierre Lebel, Pierre-Luc Thibault et Gabriel Pomerleau. Sources: beauvaistruchon.com et LinkedIn/
Outre les associés Pierre Lebel, Pierre-Luc Thibault et Gabriel Pomerleau, le cabinet a recruté ces derniers mois trois nouveaux avocats, Danielle Beaudoin, Frédéric Tremblay et Virginie Ramsay.

Me Lebel, qui est arrivé au cabinet en février 2021, travaillait jusqu’ici au sein de sa propre étude. Il exerce en droit civil et commercial. Me Thibault, admis au Barreau en 2004, a oeuvré pendant dix ans à la Fédération du personnel de soutien scolaire, contrairement à Me Pomerleau qui est chez Beauvais Truchon depuis avril 2017.

Me Reynald Poulin. Source: beauvaistruchon.com
Me Reynald Poulin. Source: beauvaistruchon.com
L’associé-directeur, Reynald Poulin, ne s’en cache pas. Il veut asseoir la pérennité de Beauvais Truchon. Si recruter apparaît indispensable, le cabinet se dote aussi d’un autre « investissement » : il appartient à la nouvelle directrice générale, l’ancienne avocate Elizabeth Tessier, de dresser le « plan » qui permettra au cabinet de soutenir ses activités et de consolider son expertise.

En poste depuis mars dernier, cette « femme forte » comme la surnomme Reynald Poulin, s’est octroyé 100 jours pour élaborer le programme de développement de Beauvais Truchon.

Autant d’initiatives adoptées dans une optique de « continuité », assure Me Poulin. « Nous voulons avant tout maintenir la qualité de notre clientèle et peaufiner notre réputation et notre référencement dans le milieu juridique. Elizabeth va nous aider en ce sens. »

L’ancienne directrice de l’aquarium de Québec dit sensiblement la même chose, mais avec une touche plus personnelle.

Me Elizabeth Tessier Source: LinkedIn
Me Elizabeth Tessier Source: LinkedIn
« C’est un retour à mes premiers amours, explique-t-elle à Droit-Inc. Beauvais Truchon amalgame mon amour pour le droit, mes connaissances légales et mes compétences de gestionnaire. Je suis heureuse d’offrir au cabinet mon expérience variée, mon esprit stratégique et mon dynamisme. »

Mme Tessier a été avocate jusqu’en 1997, trois ans après sa sortie de l’université, avant de se diriger dans le domaine de la gestion.

Associés dans le coup

Comme Reynald Poulin, Gabriel Pomerleau sent que les associés sont dans le coup. Soulignant la croissance du cabinet et l’arrivée de « jeunes » avocats, il précise que Beauvais Truchon est en bonne posture pour offrir à sa clientèle des « services complets ».

« Notre objectif a toujours été le même. Nous voulons que nos clients puissent bénéficier d’un service complet, de “A à Z”. »

Avec maintenant une quinzaine d’associés, dont trois femmes, Me Poulin estime que la direction du cabinet profitera des échanges d’idées qui ne manqueront pas de survenir entre l’ancienne et la nouvelle garde.

« Nous ne pouvons pas demeurer statiques. C’est pour cette raison que nous devons permettre à nos avocates et à nos avocats de joindre les rangs de la direction du bureau. Outre l’apport de nouvelles idées, leur présence nous aide à nous renouveler. »

Gabriel Pomerleau confirme pour sa part qu’il est heureux de joindre sa voix aux discussions entre associés, d’autant que plusieurs collègues ont accédé à la direction ces dernières années.

« Il y a plusieurs enjeux, à commencer par les répercussions de la pandémie et l’arrivée du numérique en droit. Nous avons de belles discussions avec les associés qui sont présents depuis plusieurs années. C’est motivant d’être impliqué dans la direction du cabinet. »

Trois anciens stagiaires

Ce tour d’horizon ne serait pas complet sans parler des nouveaux avocats du cabinet.

Reynald Poulin, qui souligne les efforts de Beauvais Truchon dans le cadre de la course aux stages, se dit « privilégié » d’avoir été en mesure de conserver dans ses rangs d’anciens stagiaires du cabinet. Deux des trois avocats recrutés sont d'anciens stagiaires du cabinet.

Danielle Beaudoin, Frédéric Tremblay et Virginie Ramsay, un trio de l’Université Laval, ont été admis au Barreau respectivement en 2020, 2021 et 2022.

Me Beaudoin est détentrice d’une maîtrise en kinésiologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Me Ramsay a pour sa part complété son stage du Barreau chez Beauvais Truchon le mois dernier. Son confrère, Me Tremblay, a lui aussi complété son stage au cabinet. Il œuvre dans les domaines du droit civil et commercial, notamment dans les domaines de la construction et de la responsabilité civile et professionnelle.