Diana Miles, chef de la direction du Barreau. Sources: Site web du Barreau de l'Ontario et Shutterstock
Diana Miles, chef de la direction du Barreau. Sources: Site web du Barreau de l'Ontario et Shutterstock
Douche froide pour plusieurs candidats à l’examen du Barreau ontarien : ceux-ci ont été informés qu'ils ont violé les règles et les règlements de l’Ordre professionnel.

L’enquête concernant la tricherie aux examens d’accès à la profession d’avocat ou de procureur de novembre 2021 a récemment franchi une nouvelle étape.

Début mars, le Barreau de l’Ontario annulait les examens d’accès à la profession parce que des candidats auraient eu accès au contenu d’avance.

Quelques mois plus tard, de nombreux candidats ont ainsi été informés qu'ils ont violé les règles: l’accusation se base sur des renseignements et des éléments de preuve obtenus grâce au processus d'enquête, et des résultats et recommandations d'une analyse judiciaire menée par des experts en sécurité des examens.

L'enquête se poursuit à l'égard d'autres individus tandis que ceux qui n’ont plus besoin de s’inquiéter en seront avisés.

Les candidats visés auront l'occasion de répondre aux enquêteurs s'ils le désirent.

Ces derniers peuvent faire face à plusieurs conséquences, qui vont d’un résultat d’échec à l’examen annulé jusqu’à une audience de licence devant le Tribunal du Barreau, en passant par une annulation de l'inscription au processus d'accès à la profession.

En évaluant les mesures à prendre, le Barreau tiendra compte des mémoires écrits du candidat, de la preuve présentée par l'équipe d'enquête, de l'analyse judiciaire et de la franchise et de la coopération de la personne concernée par l'enquête sur la tricherie.

« L'enquête du Barreau sur les examens fait partie du mandat visant à protéger l'intérêt public et à assurer l'intégrité du processus d'accès à la profession et des professions juridiques », a déclaré Diana Miles, chef de la direction du Barreau, dans un communiqué.

Elle ajoute que la confiance du public dans le processus d'accès à la profession est primordiale.

Rappelons que le Barreau de l'Ontario a reporté les examens de mars et juin et annulé les évaluations en ligne pour le cycle de licence 2022-2023 après avoir découvert une fuite potentielle des questions.

Le LSO poursuit également NCA Exam Guru et son directeur, Aamer Chaudhry, pour avoir prétendument fourni des documents à des clients leur permettant de tricher aux examens de licence.

L’enquête suit son cours. Droit-inc vous tiendra au courant des mises à jour.