Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Tim Hortons dit avoir conclu une proposition de règlement dans plusieurs recours collectifs alléguant que son application mobile aurait violé la vie privée des clients. Le restaurant s'engage à offrir une boisson chaude et une pâtisserie gratuites aux utilisateurs concernés.

La société affirme que le règlement, négocié avec les équipes juridiques engagées dans les poursuites, requiert toujours l'approbation du tribunal.

Tim Hortons a aussi indiqué son intention de supprimer de manière permanente toutes les informations de géolocalisation qu'elle aurait recueillies entre le 1er avril 2019 et le 30 septembre 2020, et de demander à ses fournisseurs de services d'en faire autant.

Le règlement proposé intervient après qu'une enquête menée par des organismes de surveillance de la vie privée – au fédéral et dans certaines provinces – a révélé que l'application mobile de Tim Hortons enfreignait la loi en collectant de grandes quantités d'informations de géolocalisation auprès des clients.

Dans un rapport publié le mois dernier, le commissaire à la protection de la vie privée avait déclaré que les personnes qui ont téléchargé l'application Tim Hortons ont vu leurs déplacements suivis et enregistrés à quelques minutes d’intervalle, et ce, même lorsque l’application n’était pas ouverte sur leur téléphone.