Source: Site web de la CSN
Source: Site web de la CSN
C’est en essence la position des avocats et avocates de l’aide juridique qui sont membres des syndicats affiliés à la CSN et qui réclament la parité avec les procureurs de la Couronne qui, selon eux, sont le corollaire de l’équilibre entre la poursuite et la défense sur lequel repose le système de justice.

Selon Me Laurence Côté Lebrun, présidente d’un des syndicats affiliés à la CSN, le “système de justice est aux prises avec d’importants problèmes de recrutement qui minent l’accès à la justice pour la population québécoise”.

«On ne peut se permettre d'avoir deux classes d’avocats payés par le même employeur, à savoir le gouvernement du Québec et de donner aux personnes portant l’accusation au nom de l’État de meilleures conditions salariales qu’à celles défendant des citoyens qui n’ont pas les moyens financiers d’assumer les coûts de leur défense», a ajouté Me Côté Lebrun.

Sans convention collective depuis le 31 décembre 2019, les syndicats de l’aide juridique affiliés à la CSN représentent 200 avocats et avocates répartis sur tout le territoire québécois.