Normand Therrien. Source: Site web de TCJ
Normand Therrien. Source: Site web de TCJ
C’est par une publication sur les réseaux sociaux que le cabinet Benoît & Côté a annoncé avoir mis un terme à son mariage prévu avec Therrien Couture Jolicoeur (TCJ).

Sur LinkedIn, Benoît & Côté indique avoir « pris la décision de mettre fin aux discussions et de poursuivre ses opérations de manière indépendante. »

« La vision d’expansion nationale demeure pour nous un enjeu stratégique très important », précise Mme France Côté, co-fondatrice du cabinet, citée dans la publication qui précise que « les actionnaires de Benoît & Côté tiennent à remercier Therrien Couture Joli-Cœur pour la collaboration lors de cette longue discussion. »

Pourtant, le projet de fusion annoncé en avril ne tarissait pas d’éloges sur la complémentarité des ex-futurs mariés. La notoriété de Benoît & Côté et l’expertise de ses agents de brevets et de marques de commerce devaient venir compléter l’offre de TCJ dans ce domaine.

France Côté, Ibrahim Tamer, Mathieu Miron et Charles-André Caron. Source: Site web de Benoît & Côté
France Côté, Ibrahim Tamer, Mathieu Miron et Charles-André Caron. Source: Site web de Benoît & Côté
Quatre avocats de Benoît & Côté - dont Me France Côté - devaient arriver comme associés chez TCJ, qui misait sur la transaction pour renforcer sa croissance.

Le cabinet Benoît & Côté a fait savoir qu’il ne souhaitait pas faire de commentaire, en dehors de sa publication sur les réseaux sociaux.

Si le cabinet s’abstient d’apporter des explications à cette séparation avant le mariage, il a tout de même pris soin de faire savoir que l’union était bel et bien avortée. Benoît & Côté a en effet sponsorisé la publication sur les réseaux sociaux, ce qui est une manière de s’assurer de la visibilité du message. Le co-fondateur du cabinet, Me C. Marc Benoît, a même partagé la publication.

Image

Le silence est d’or

Pour sa part, l’amoureux éconduit n’en dit guère plus. Le cabinet TCJ n’a pas souhaité répondre de vive voix à la demande d’entrevue de Droit-inc.

« Therrien Couture Joli-Cœur, un important cabinet multidisciplinaire dans le domaine du droit au Québec, reconnaît que les discussions entamées avec le cabinet Benoit & Côté n’ont pas été concluantes. Nous respectons leur choix de demeurer indépendant », réagit par courriel Elyse Macdonald, avocate et directrice communications, marketing et développement des affaires chez TCJ.

Elle ajoute: « TCJ compte maintenir son élan de croissance sans jamais négliger sa mission d’offrir à ses clients et partenaires une approche-conseil collaborative, innovante et créatrice de valeur. »

Chacun poursuivra donc sa route de son côté, dans une sorte de voyage de noces en solo au pays de l’indépendance et de la croissance.

Image