Me Marc Bellemare, Marcel Proust et Lucien Bouchard. Source: Sites web de Bellemare Avocats et de Davies, et Wikipédia
Me Marc Bellemare, Marcel Proust et Lucien Bouchard. Source: Sites web de Bellemare Avocats et de Davies, et Wikipédia
Me Marc Bellemare a décidé de rendre hommage à l’écrivain français Marcel Proust à l’occasion du centième anniversaire de son décès, le 18 novembre 1922.

« C’est après avoir complété la lecture À la recherche du temps perdu, que j’ai voulu souligner la contribution de Proust », explique Me Bellemare.

Un hommage qui sera grandiose, les 12 et 13 novembre. L’ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, a accepté la présidence d’honneur. Il se dit un proustien accompli.

« Un colloque sur la littérature et l’œuvre phénoménale de Marcel Proust est d’un intérêt plus actuel que jamais. C’est une occasion de rappeler que nous, les Québécois, avons la chance d’avoir été inspirés par la grande littérature française », a lancé Me Bouchard, associé chez Davies à Montréal.

De plus, M. Bouchard racontera en quoi l’auteur du livre À la recherche du temps perdu a influencé sa vie en général. Il sera alors interrogé par l’animateur, Stéphan Bureau, le samedi 12 novembre, à 14 h au Pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec. L’entrée est gratuite pour tous.

Programmation diversifiée

L’événement : Proust retrouvé mettra aussi à l’honneur la littérature, la musique et le théâtre avec des artisans de tous les milieux qui se mobiliseront pour célébrer Proust, qualifié par ses pairs d’un mythe littéraire.

L’actrice et artiste multidisciplinaire Sylvie Moreau présentera l’œuvre théâtrale Dans la tête de Proust, le 12 novembre, à 19h. La mise en lecture sera assurée par Sylvie Moreau, Isabelle Brouillette, Pascal Contamine, Bryan Morneau et Jean Asselin.

Le lendemain, en matinée, les professeurs et auteurs universitaires Jean-Pierre Sirois-Trahan, Martin Robitaille et Guillaume Pinson aborderont, en tant que conférenciers, diverses facettes de la vie et de l’œuvre de Marcel Proust au Palais Montcalm.

Les Violons du Roy clôtureront l’événement en soulignant, à leur manière, l’œuvre du célèbre écrivain français. Un concert au Palais Montcalm, en après-midi. Le concert, Autour de la Sonate de Vinteuil, réunira des compositeurs contemporains de Proust, le tout sera présenté par le metteur en scène et cinéaste de Québec Robert Lepage.

Le programme a été élaboré par Laurent Patenaude, directeur artistique des Violons du Roy. Il permettra de recréer l’atmosphère des salons mondains de La Belle Époque, laquelle est au cœur du plus long roman de la littérature française. C’est le seul événement qui n’est pas gratuit.

À la recherche du temps perdu

À la recherche du temps perdu sont sept tomes publiés entre 1913 et 1927, donc après la mort de l’écrivain, décédé d’une bronchite mal soignée à l’âge de 51 ans.

L'œuvre romanesque de Marcel Proust est une réflexion majeure sur le temps et la mémoire affective comme sur les fonctions de l'art qui doit proposer ses propres mondes, mais c'est aussi une réflexion sur l'amour et la jalousie, avec un sentiment de l'échec et du vide de l'existence qui colore en gris la vision proustienne où l'homosexualité tient une place importante.

Considéré comme l’un des plus grands et influents auteurs français, de nombreux événements commémoratifs en mémoire de Marcel Proust seront présentés un peu partout dans le monde et le Québec, capitale littéraire francophone, n’y fera pas exception, à la grande satisfaction des nombreux adeptes de celui qui est né à Paris le 10 juillet 1871.