Mes France Camille De Mers, Philippe Brassard, Pamela Cifola, ainsi que les associés Mes Ali El Haskouri et André Vautour. Source: Lavery
Mes France Camille De Mers, Philippe Brassard, Pamela Cifola, ainsi que les associés Mes Ali El Haskouri et André Vautour. Source: Lavery
La surveillance de l’espace commence par la mise en orbite du financement nécessaire.

La firme montréalaise NorthStar Ciel & Terre a achevé une ronde de financement de série C d’un montant de 47 millions de dollars auprès de Cartesian Capital Group - comme investisseur principal -, de Telesystem Space, de Luxembourg Future Fund, du gouvernement du Québec et du gouvernement du Luxembourg.

Ce financement vise à permettre à NorthStar de mener son projet de développement de services de surveillance de l’espace. L’entreprise montréalaise prévoit lancer trois premiers satellites au milieu de l’année 2023.

NorthStar a été conseillée par une équipe de Lavery, menée par l’associée Me France Camille De Mers, autour d’une équipe constituée de Me Philippe Brassard, Me Pamela Cifola, ainsi que des associés Me Ali El Haskouri et Me André Vautour.

NorthStar se présente comme la première entreprise commerciale qui surveille toutes les orbites proches de la Terre depuis l’espace, et à combiner les données provenant de capteurs terrestres pour offrir une couverture plus étendue.

Cette surveillance permettra d’anticiper avec précision la position d'objets spatiaux pour renforcer la sécurité des vols dans l’espace.