Jean-Guy Provencher assistera aux ateliers mais ne manquera pas le cocktail ce soir
Jean-Guy Provencher assistera aux ateliers mais ne manquera pas le cocktail ce soir
La pratique de Me Jean-Guy Provencher n’a pas grand-chose à voir avec l’art, pourtant il est venu assister à la conférence autour des crimes dans le monde de l’art qui s’est tenue ce matin.

Il exerce à Québec depuis 20 ans, en droit agricole, et s’occupe de présenter des demandes d’autorisation (en constructions de résidences ou de commerces) à la CPTAQ, la Commission de protection du territoire agricole et au TAQ, Tribunal Administratif du Québec.

« Dans le jargon populaire, c’est ce que l’on appelle le dézonage agricole. Je suis venu assister principalement aux ateliers autour du droit administratif. Et, oui, je serai au cocktail ce soir. »

« On ne manque jamais les cocktails ! », ajoute-t-il en plaisantant.

Entendre autre chose

Francine Gagnon venue entendre autre chose que ce qu'elle entend d'habitude
Francine Gagnon venue entendre autre chose que ce qu'elle entend d'habitude
Car, le Congrès est aussi une opportunité de rester au contact de ses collègues.

C’est ce qu’explique Me Francine Gagnon, avocate au gouvernement fédéral depuis 10 ans. Elle exerce à Ottawa, en droit de l’immigration.

Parmi les ateliers qu’elle attend le plus : une réflexion autour de l’éthique et une session sur le langage corporel et les stratégies de négociation.

« Je suis venue entendre autre chose que ce que j’entends toute la journée, et également retrouver mes collègues que je ne vois pas puisque je suis à Ottawa. »

L’AJBM présente

Alors que Me Marie Cousineau, la nouvelle présidente de l’AJBM est attendue pour cet après-midi, c’est Me Frédérick Carle, le président sortant qui se prête au jeu des questions.

Selon Frédérick Carle, l’intérêt pour l’AJBM est aussi d’assister au changement de bâtonnier
Selon Frédérick Carle, l’intérêt pour l’AJBM est aussi d’assister au changement de bâtonnier
Un certain nombre des membres de l’exécutif de l’AJBM se sont ainsi donnés rendez-vous au Congrès du Barreau du Québec.

Parce qu’ils considèrent le Jeune Barreau de Québec comme des partenaires et le Congrès comme un évènement important pour réseauter, les membres de l’AJBM n’ont pas voulu manquer le rendez-vous au Centre des Congrès de la ville de Québec.

« L’intérêt pour l’association également est d’assister au changement de bâtonnier », explique Me Carle.

Et de conclure; « le prochain bâtonnier est un ancien président de l’AJBM, nous ne voulions donc pas manquer cela. »