Alain Gaulin, nouveau directeur juridique pour Juripop
Alain Gaulin, nouveau directeur juridique pour Juripop
Établi à Valleyfield où il a pratiqué toute sa carrière en litige civil et commercial, Me Alain Gaulin a reçu pour mandat de coordonner l'ensemble des activités juridiques de Juripop.

S'il s'occupera de gérer certains dossiers du volet Juripop Affaires, sa mission principale sera de superviser les sept avocats actuellement en fonctions aux bureaux de Saint Constant, Sherbrooke et Québec, qui ont tous entre deux et trois d'ancienneté dans la profession.

"Juripop voulait un avocat avec plus d'expérience pour accroître les ressources et l'efficacité" a déclaré à Droit-inc le nouveau directeur.

Me Gaulin compte plus d’un quart de siècle d’expérience en pratique privée: après avoir travaillé quelques années dans différents bureaux dont celui de Me Alain Brassard, criminaliste, il a exercé ensuite pendant 15 ans a son propre compte.

Alors qu'il détenait son propre bureau, Me Gaulin a souvent accueilli des stagiaires du Barreau et contribué à leur formation. "J'aime travailler avec des jeunes, dit-il, ils ont une belle énergie et une réelle volonté de faire. Ici, ça grouille constamment."

Gestionnaire averti, Me Gaulin souhaite développer une approche équilibré, conjuguant espace et encadrement, son objectif premier étant d'aider ses jeunes confrères "à voler de leurs propres ailes".

Orienté vers l'accessibilité

Si le choix de Juripop s'est porté sur Me Gaulin, ce n'est pas un hasard. En tant qu'avocat, il a toujours été concerné par la question de l'accessibilité à la justice qui, selon lui, n'a pas beaucoup évolué depuis le début de sa pratique.

Selon Me Gaulin, Juripop constitue une réponse aux besoins des justiciables pris dans la zone grise, entre les barèmes de l'aide juridique et le coût des honoraires d'un avocat en pratique privée.

"Quand j'ai vu l'offre, je n'ai pas hésité à poser ma candidature. J'ai trop souvent vu des gens qui renonçaient à exercer leur droit pour des raisons financières, je pense qu'il faut agir."

Sur le plan personnel, Me Gaulin toujours été très impliqué auprès d'associations, notamment auprès de la Banque alimentaire Moisson sud-ouest où il a occupé successivement les postes de vice-président et président, ainsi qu'auprès de la Société canadienne du cancer pour laquelle il œuvre en tant que bénévole depuis plus de 20 ans.