Nouvelles

Décès d’un juge de la Cour supérieure

Main image

Florence Tison

2020-09-21 13:15:00

Ancien bâtonnier du Québec, ce juge nous a récemment quittés...

L’Honorable René Letarte n’est plus... Photo : Site Web de la Fédération des coopératives funéraires du Québec.
L’Honorable René Letarte n’est plus... Photo : Site Web de la Fédération des coopératives funéraires du Québec.
Le 11 septembre à l’Hôpital Laval de Québec est décédé à l’âge de 89 ans l’Honorable René Letarte, juge retraité de la Cour Supérieure du Québec et ad hoc de la Cour d’Appel.

Né à Montréal en 1931, le Barreau en 1955 a pratiqué avec Gilles St-Hilaire, juge de la Cour Supérieure du Québec de 1957 à 1971, et avec le juge Michel Caron et l’avocat Franz Reinhardt.

Au début de sa carrière d’avocat, Me Letarte a été directeur du Jeune Barreau de Québec de 1957 à 1958, conseiller du Barreau de Québec de 1964 à 1966, membre du Conseil général du Barreau de la province en 1965 et 1966, et président du service d’information du Barreau du Québec de 1970 à 1972.

Bâtonnier du Barreau du Québec en 1972 et nommé conseiller de la Reine (C. R.) l’année suivante par le lieutenant-gouverneur, René Letarte a en outre été professeur de droit criminel à l’Université Laval de 1963 à 1970 et chargé de cours à l’École de formation professionnelle du Barreau.

Il était aussi un « conférencier reconnu », indique l’annonce de son décès : pour l’Office de la prévention et du traitement de l’alcoolisme et des autres toxicomanies, et également pour le Barreau de Port-au-Prince en Haïti.

M. Letarte a été nommé juge le 31 mars 1977 et a exercé jusqu’en 2006.

Il laisse dans le deuil son épouse Rachel Simard, son fils Michel et sa fille feu Danièle; ses petits-enfants et les enfants et petits-enfants de son épouse.
7097

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires