Nouvelles

Un cabinet recrute en proposant l’accès à un condo à Miami!

Main image

Camille Dufétel

2023-02-06 15:00:00

Un cabinet recrute deux avocats auxquels sera mis à disposition un condo en Floride pour du télétravail et des vacances. Lequel ?

Me Sylvie Bougie. Source: Shutterstock et Vigi services juridiques inc.
Me Sylvie Bougie. Source: Shutterstock et Vigi services juridiques inc.
Vigi services juridiques inc. à Québec, cabinet spécialisé en droit des affaires, a été fondé en 2012 par Me Sylvie Bougie.

Le cabinet se spécialise surtout dans le démarrage d’entreprises, la réorganisation corporative et l’achat-vente d’entreprises, et recrute actuellement deux avocats.

Et puisque le recrutement d’avocats n’est pas nécessairement toujours évident, la fondatrice a réfléchi à un avantage social un peu différent de ce que l’on peut voir d’habitude. L’accès à un condo à Miami.

Me Bougie, qui travaille actuellement avec deux avocats, une adjointe et un technicien juridique, a télétravaillé un mois l’an dernier depuis la Floride, et c’est ce qui lui a donné l’idée.

Télétravail ou vacances

« J’ai revu mes avantages sociaux l’année passée, quand j’ai vu la pénurie de main d’œuvre, explique l’avocate. Je me suis assise avec mon équipe et nous avons analysé quels avantages proposer pour se distinguer des autres bureaux. »

C’est elle qui a ainsi proposé l’idée de l’accès à un condo en Floride où ses employés pourraient télétravailler ou prendre des vacances, avec leur famille.

« Un employé pourra dire que durant ses semaines de congé, il veut aller au condo, ajoute-t-elle. Je vais lui laisser gratuitement. »

Le condo n’est pas encore acheté, l’avocate est en train d’en « magasiner » un, idéalement un 4 1/2. « C’est un condo qui va appartenir à Vigi et l’idée sera de dire, ‘c’est la maison de Vigi, vous y allez quand vous voulez’ », fait-elle remarquer.

Comme cet avantage social est d’ores et déjà proposé aux employés actuels depuis l’an dernier, l'avocate propose de louer un appartement à Miami à ceux qui voudront y passer du temps, en attendant que le condo soit acheté.

Personne dans son équipe n’a encore profité de cet avantage. L’avocate pense que ses employés actuels, et ceux qu’elle compte recruter de manière imminente, en profiteront cette année, et d’autant plus lorsque le condo sera acheté.

« L’idée de la Floride, c’est que ce n’est pas loin, c’est trois à quatre heures de vol direct, explique l’avocate. J’aime aussi le fait que ce soit le même fuseau horaire qu’ici, et l’Internet est bon. »

Me Bougie y laissera un deuxième écran, un téléphone, tout ce qu’il faut pour travailler. Elle s’est assurée d’avoir une politique claire en sécurité des informations dans le cadre de ce télétravail à l’étranger.

Un autre avantage social décidé en équipe, est le fait de remettre 1 $ par heure facturée à une cause.

« Chaque employé a un budget et donne à la cause de son choix », détaille la Barreau 2006, précisant qu’elle passe pour ce faire par le Projet Team Forward, développé par l’entreprise Mirego.

Difficile de recruter

Me Bougie, qui s’était lancée à son compte en 2009, trois ans avant de fonder Vigi services juridiques inc., explique que le recrutement de deux avocats dans son équipe intervient pour deux raisons.

Un roulement de personnel dans les derniers mois et une volonté de croissance.

Elle trouve toutefois ce recrutement difficile. L’avocate a quand même reçu quelques candidatures, mais recherche des profils avec plus d’expérience. De sa perception, il peut s’agir d’a priori sur le salaire, pour ce petit bureau.

« Mes derniers recrutements, je les ai faits avec des gens venant de grands cabinets et on dirait qu’ils étaient surpris de voir que les salaires étaient très concurrentiels », affirme-t-elle.

Mais elle pense aussi que de manière générale, le recrutement n’est évident pour personne.

Celle qui est la seule propriétaire du cabinet a décidé de le fonder par « besoin de faire les choses autrement », ne sentant pas qu’elle pouvait faire la différence au sein des cabinets qu’elle a connus.

« J’ai toujours vu mon cabinet comme une vraie entreprise, un peu comme une ''start-up'', au sein de laquelle on a un bon contact avec les clients et on ne se prend pas trop au sérieux ».
7456

5 commentaires

  1. pigeon  dissident
    pigeon dissident
    il y a un an
    bonne idée
    En plaçant des employés dans ce condo celui-ci devient un local pour l'exercice de la profession et donc une dépense d'opération.

    C'est une bonne façon de rentabiliser cet investissement.

    Mais malheureusement, il est à prévoir que le fisc va regarder cela à la loupe.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Ces lubies qui naissent et disparaissent !
    Milieu des années '70 jusqu'au milieu des années '80: formations new age (des cadre d'hydro avaient même eu droit à des formation de l'Ordre du temple solaire !)

    Fin des années '80 jusqu'à mi années '90: gym au bureau.

    Fin des années '90 début 2000: tables de babyfoot/billard.

    Années 2005-2010: espaces sieste.

    Années 2010-2015: le personnel de soutien du bureau qui fait vos commissions.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Avantage Imposable?
    C’est juste moi ou un condo fourni par un employeur c’est un avantage imposable??

  4. retired lawyer
    retired lawyer
    il y a un an
    out of the game
    why not just take the cost of the condo and use that money to offer more competitive salaries? they can go on vacation wherever they want without the firm looking over their shoulder.

  5. Me(e)
    Me(e)
    il y a un an
    Acquets
    Totalement, et qui peut également être inclus dans la société d'acquets...

    Par contre, si on y va en télétravail, c'est comme aller au bureau de Montréal ou de Toronto, sauf que l'hébergement est inclus. Trouvez vous des clients à Miami afin de justifier le déplacement et exclure l'utilisation de ce condo de la société d'acquêts de vos employés mariés.

    L'idée est touteofis très intéressante et je songeais moi-même à le faire. Je suis à la "chasse" aux condo/maisons à l'étranger depuis un certain temps pour mon cabinet.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires