Nominations

« Je reviens à la maison »

Main image

Marie-ève Buisson

2023-09-22 14:15:00

Une avocate choisit de quitter le cabinet qu’elle a fondé pour rejoindre un bureau où elle a travaillé il y a 10 ans. Pourquoi?

Caroline Drouin. Source: LinkedIn
Caroline Drouin. Source: LinkedIn
Caroline Drouin, avocate en litige civil et commercial, revient chez Ratelle 10 ans après avoir quitté le cabinet.

Tout d’abord, pourquoi avez-vous quitté il y a 10 ans le cabinet Ratelle?

Car j’ai décidé de fonder mon propre cabinet, Brunelle & Drouin. J’y ai travaillé pendant plus de 10 ans. J’ai adoré travailler là, mais j’ai surtout aimé fonder ma propre équipe et gérer les ressources humaines et matérielles.

Et pour quelle raison avez-vous choisi de quitter un cabinet que vous avez vous-même fondé? Et que vous aimiez autant?

Pour des raisons personnelles… Sans entrer dans les détails, j’étais en couple avec Me Brunelle. Après la séparation, j’ai choisi de revoir mes plans d’avenir et de quitter le cabinet que j’avais cofondé.

J’ai eu envie d’ouvrir un autre cabinet, mais j’ai reçu plusieurs offres professionnelles que je ne pouvais pas refuser. J’ai choisi de revenir chez Ratelle puisque je me suis rappelé que je me sentais bien dans cette équipe, il y a 10 ans. J’ai choisi le cabinet où j’allais me sentir le mieux.

Est-ce que c’est Ratelle qui vous a approché ou vous qui êtes allé les contacter?

Ce sont eux qui sont venus me chercher.

Avez-vous eu d’autres offres? Si oui, de quels cabinets?

J’ai reçu plusieurs autres offres d’emplois. Je ne suis toutefois pas à l’aise de vous révéler les cabinets qui m’ont approchée.

Selon vous, qu’est-ce qui a changé depuis 10 ans chez Ratelle?

Le cabinet a grossi. Ils ont ouvert un bureau à Repentigny, ce qui est vraiment parfait pour mes clients qui habitent dans cette ville. Ils ont aussi beaucoup amélioré l’environnement technologique, ce qui est très utile pour moi et les autres avocats.

Pour le moment, vous êtes avocate au sein de ce cabinet. Aimeriez-vous être un jour associée?

Le cabinet et moi-même prenons en considération le fait que j’aimerais être associée. On va attendre pour l’instant de voir comment les choses évoluent. J’ai moins de responsabilités qu’avant c’est certain, mais j’aime avoir plus de temps pour mes clients et pour plaider.

Pour le moment, j’attends de voir comment les choses se placent et après je verrai si je peux aider ou apporter des idées pour le cabinet.

Croyez-vous que votre ancien cabinet va survivre?

Oui, mais c’est seulement Me Brunelle qui s’en occupera. De mon côté, j’aime dire que je reviens à la maison chez Ratelle.
5413

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires