Nouvelles

Le fabuleux destin de Gérard Samet

Main image

Rene Lewandowski

2011-03-02 15:00:00

Il lui a fallu six ans. Six longues années à trimer dur sans jamais vraiment savoir s’il allait réussir. Mais à force de persévérance et beaucoup de courage, un avocat français s’est finalement trouvé un cabinet au Québec…

« C’est fabuleux! » dit Gérard Samet, qui a débuté hier chez Sébastien Downs Astelle Lachance, un cabinet à société nominale situé dans le Vieux Montréal.

De là, il pratiquera à son compte, mais aura l'occasion d'échanger avec des collègues et partager certaines dépenses.

Me Samet attendait ce moment depuis son arrivée au Québec, en janvier 2005. Pour y parvenir, il a dû effectuer un véritable parcours du combattant, lui qui avait pourtant pratiqué 25 ans à Paris, en France.

Il a refait pratiquement un Bac en droit à l’Université Laval, passé par l’École du Barreau, puis suivi un stage de six mois chez un avocat-rabbin.

Il a finalement obtenu son barreau du Québec en juin dernier.

Tout cela à 57 ans!

Gérard Samet, aminci, lors d'un moment de détente
Gérard Samet, aminci, lors d'un moment de détente
Pour lui, tous ces efforts ont valu la peine. Car il a toujours rêvé de pratiquer au Québec, même si certains autour de lui n’en étaient pas convaincus.

Rappelons-le, il y a deux ans, Me Samet avait rédigé un texte touchant, ici même sur Droit-inc.com, dans lequel il demandait aux avocats québécois de lui donner sa chance.

C’est maintenant chose faite.

Depuis janvier, il pilote d’ailleurs une dizaine de dossiers, les trois-quarts en litige : un divorce devant la Cour d’appel et un autre en Cour supérieure; il défend aussi un salarié lâché par son syndicat. En droit des affaires, il a également rédigé les contrats pour la vente de quatre sociétés.

« Petit à petit, je retrouve mes réflexes d’avocat », dit le juriste, qui a annoncé hier sur Facebook ses nouvelles coordonnées.



Depuis 2005, pour gagner sa vie, Gérard Samet s’est lancé dans le journalisme. En plus de ses études en droit, il a donc complété un certificat en journalisme, à l’Université de Montréal. Avec un certain succès d’ailleurs, puisqu’il fut même recruté comme stagiaire à Radio-Canada!

Depuis, il travaille pour le Canal Argent et quelques autres publications, notamment Droit-inc.com, dans lequel il a signé quelques papiers. Il est surtout grand reporter pour l’Oie Blanche, un hebdo de Montmagny, près de Québec, dans lequel il a publié plusieurs enquêtes journalistiques, certaines résumées sur vidéo.

« Le journalisme, c’est une passion vous savez. À mon âge, il est temps de faire des choses que l’on aime », conclut Me Samet, qui a la ferme intention de mener dorénavant les deux carrières de front - le droit et le journalisme...




Avis d’installation (tel que publié hier sur Facebook)

J’ai l’honneur de m’installer comme avocat à cette adresse à compter de ce jour, le 1er mars 2011.

Je suis un avocat formé à la mode européenne. J’ai pratiqué 25 ans en France, comme généraliste. Depuis presque 7 ans que je suis au Québec, j’ai refait mes études de droit.

Mais également en gestion et en journalisme. J’ai exercé comme journaliste, puis comme avocat québécois depuis 2010. Mon expérience du droit me permet d’offrir une pratique large, destinée aussi bien au conseil qu’à la défense, aux familles comme aux entreprises,
pour des dossiers québécois, canadiens ou internationaux.

Cordialement,

Gérard Samet
25138

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires