Nominations

Nouvel associé chez Stikeman

Main image

Emeline Magnier

2013-09-24 08:30:00

Après avoir passé 11 ans chez Gowlings, cet avocat spécialisé en litige civil et commercial vient de rejoindre Stikeman Elliott. Qui est-il?

Geoffrey D. Holub a intégré le bureau Stikeman Elliott de Calgary en qualité d'associé au mois de septembre
Geoffrey D. Holub a intégré le bureau Stikeman Elliott de Calgary en qualité d'associé au mois de septembre
Me Geoffrey D. Holub a intégré le bureau Stikeman Elliott de Calgary en qualité d'associé au mois de septembre.

Spécialisé en litige civil et commercial ainsi qu'en arbitrage, l'avocat a quitté Gowlings où il a exercé pendant les 11 dernières années.

Il intervient notamment dans le domaine de la construction, de la responsabilité du fabricant ainsi que du pétrole et du gaz pour des entreprises, actionnaires, administrateurs et dirigeants dans un large éventail de litiges sociaux et relatif aux valeurs mobilières.

Avocat plaideur, il comparait fréquemment devant la Cour provinciale, la Cour du Banc de la Reine et la Cour d'appel de l'Alberta.

Me Holub a aussi une activité de conseil pour des questions commerciales telles que la négociation, l'interprétation de contrats, l'analyse des risques contractuels et les plans d'entreprises.

Diplômé de l'Université du Queens, il est membre du Barreau de l'Alberta depuis 1993.

Au début de sa carrière, il a également exercé quatre ans chez Blakes de 1994 à 1998, et a été chef d'équipe de la Commission d'indemnisation des Nations Unies de 1998 à 2001.
4619

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires