Mélanie Joly veut être candidate libérale au fédéral
Mélanie Joly veut être candidate libérale au fédéral
« Mme Joly n’a pris sa décision que la semaine dernière. Elle n’a jamais caché ses affinités avec le Parti libéral du Canada (PLC) », indique son attachée de presse. La principale intéressée n’a pas voulu accorder d’entrevue.

L’ancienne candidate à la mairie de Montréal a officiellement annoncé qu’elle voudrait se présenter dans Ahuntsic-Cartierville.

« Ramener Montréal à l’agenda des priorités fédérales, lutter concrètement contre les changements climatiques et contre les inégalités sociales, voilà pourquoi je me porte candidate », a-t-elle déclaré par communiqué.

L’avocate avait causé la surprise aux élections municipales de 2013 en
arrivant deuxième derrière Denis Coderre. Malgré cela, elle n’avait pas pu faire son entrée à l’hôtel de ville.

Elle a ensuite participé au congrès du PLC en février 2014, elle qui fut l’organisatrice de la campagne à la direction de Justin Trudeau. En réponse aux rumeurs, elle avait alors nié vouloir faire le saut en politique fédérale. « Je suis présente à la tête de mon parti municipal et j’y reste , avait-elle affirmé.

En septembre dernier, elle a toutefois annoncé qu’elle quittait la chefferie de son parti, Le Vrai changement. Les rumeurs sur ses ambitions politiques fédérales se sont alors emballées de nouveau, mais elle a répété ne pas convoiter de poste de députée.

Pas gagné

Maintenant qu’elle a fait le saut, Mme Joly devra s’attaquer aux autres libéraux qui ont manifesté le désir de représenter leur parti dans Ahuntsic-Cartierville. Cinq autres aspirants candidats ont fait savoir qu’ils n’avaient aucune intention de quitter la course, la semaine dernière. Dans un communiqué où ils ne nomment pas Mme Joly, ils disent « tenir au respect du processus démocratique ».

Ce sont les membres du PLC de la circonscription qui vont élire leur candidat, explique le porte-parole du parti.

Une source libérale dit toutefois que «le parti n’est pas indifférent face aux résultats» de la course à l’investiture.

Ahuntsic-Cartierville est représentée par l’ancienne bloquiste Maria Mourani depuis 2006. Elle y représentera le NPD aux prochaines élections.