François Aquin, Photo : Télé-Québec
François Aquin, Photo : Télé-Québec
En effet, Me François Aquin s’est éteint le 23 novembre 2017. Né en 1929, il était âgé de 88 ans.

Après avoir étudié le droit à l’Université McGill, Me Aquin a complété la formation professionnelle du Barreau en 1956. Président de la Fédération des jeunes libéraux du Québec de 1959 à 1963, et de la Fédération libérale du Québec de 1963 à 1964, il a été député de 1966 à 1968.

Me Aquin était notamment connu pour son implication comme député à l’Assemblée nationale du Québec, et surtout pour sa participation active à la création du mouvement Souveraineté-association. Militant du Parti libéral du Québec depuis 1952, puis député jusqu’en juillet 1967, il a démissionné quatre jours après la fracassante déclaration du Général Charles de Gaulle, lors de son passage à Montréal : « Vive le Québec libre! ».

Alors chef du Parti libéral, Jean Lesage
Alors chef du Parti libéral, Jean Lesage
Alors que le chef du Parti libéral, Jean Lesage, s’est déclaré défavorable à l’appel lancé par le message du président français, Me Aquin, d’opinion contraire, avait quitté le parti pour devenir le tout premier député souverainiste à l’Assemblée nationale.

Durant l’année 1967, il a rencontré à plusieurs reprises Pierre Bourgault, le président du Rassemblement pour l’indépendance nationale, lequel l’a fortement encensé, rappelle Le Devoir. Enfin, en décembre, il s’est officiellement joint au mouvement souveraineté-association de René Lévesque, qui deviendra par la suite le Parti québécois.

En désaccord sur plusieurs points avec les visions de M. Lévesque, Me Aquin a finalement abandonné la politique en 1968, pour se consacrer à la pratique du droit et à l’enseignement. Cela ne l’empêchera pas d’écrire régulièrement sur des questions d’ordre juridique et politique.

L’écrivain et cinéaste Hubert Aquin
L’écrivain et cinéaste Hubert Aquin
Il a exercé sa pratique d’avocat jusqu’en 2012, principalement en droit administratif. Parallèlement, il a été chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, durant 20 ans, de 1969 à 1989. Il a reçu, en 2009, la distinction d’avocat émérite (Ad. E.) du Barreau du Québec. Souvent conférencier, il était l’auteur de nombreux articles et ouvrages.

Il est également le cousin de l’écrivain et cinéaste Hubert Aquin.

La famille recevra les témoignages de sympathie dimanche le 3 décembre au complexe funéraires Urgel Bourgie à Ville Mont-Royal.