Me Jérôme Palmade. Photo : Youtube
Me Jérôme Palmade. Photo : Youtube
Le 20 février, l'avocat Jérôme Palmade a publié un appel au don sur la plateforme de sociofinancement Gofundme. Il s'intitule « Don en l'honneur d'un illustre juriste ».

Et cet illustre juriste, c'est Me Frédéric Bérard.

M. Bérard est avocat, docteur en droit, politologue et chargé de cours depuis de nombreuses années. Il est aussi avocat-conseil chez Mitchell Gattuso. On peut lire un aperçu de sa biographie ici.

C’est à la suite d’un message daté du 16 février 2020 et adressé aux diplômés par la doyenne de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, France Houle, que Me Palmade a eu l’idée de lancer sa campagne de sociofinancement.

Mme Houle y sollicitait des dons pour les cliniques juridiques à vocation éducative et « communautaire ». Et, en guise de reconnaissance pour un « don plus substantiel » qui, dans un tel contexte, excéderait 1 000 $, la Faculté pourrait désigner l’une des salles du nom d’un généreux donateur ou d’un « proche », peut-on lire sur la plateforme.

Me Frédéric Bérard.
Me Frédéric Bérard.
Me Palmade espère donc collecter 10 000 dollars pour ces cliniques juridiques organisées par l'université. Ce don se traduirait « par la désignation au nom de "Frédéric Bérard" des toilettes pour hommes les plus proches des cliniques », peut-on lire.

Contacté par Droit-inc au sujet de cette levée de fonds, Me Palmade a assuré, sur un ton on ne peut plus sérieux, de la bonne foi de sa démarche. « Il ne faut pas être cynique, je suis très sérieux. Il n'y a pas la moindre once de moquerie là-dedans. Je veux rendre hommage à un talent. Il n'y a pas d'ironie », dit-il.

Pour Me Palmade, Me Bérard se distingue en effet par sa présence dans les médias en tant que « vulgarisateur juridique ». Sur la page Gofundme, il évoque également une « intense présence dans la presse et sur les écrans », et rappelle que le professeur de l'UdM « se distingue par sa chronique hebdomadaire dans le journal Métro, intitulée sobrement « In Libro Veritas » en y ajoutant le lien.

Mais pourquoi les toilettes pour hommes? « La fac nous demande de nommer des salles de formation, moi je pense que les toilettes, ça reflète un peu ce qu'il (Frédéric Bérard) fait. Dans son cas, ça aurait été réducteur de proposer de donner son nom à une salle de consultation. Il faut y voir l'opportunité d'être là où il y a du monde et du mouvement, les toilettes ça touche beaucoup de monde, comme les chroniques de Me Bérard », ajoute encore Me Palmade qui dit ne jamais avoir eu Me Bérard comme professeur durant ses études de droit.

Il ajoute : « j'espère que les gens vont répondre à mon appel ». Au moment de publier ces lignes, la cagnotte de Me Palmade était toujours à 0.

L'avocat inscrit au Tableau de l'ordre depuis 2018 est présent sur le réseaux sociaux et tient une chaîne YouTube à son nom. Il y a notamment diffusé des vidéos intitulées « Pas besoin d'un avocat pour ça ».

Contacté par Droit-inc, Me Bérard a indiqué ne pas être au courant d'une telle levée de fonds en « son honneur ». Il a simplement lâché « C'est quoi cette folie encore? » en ajoutant qu'« il y en a qui s'amusent à faire des trucs sur moi », sans en dire plus. Me Bérard estime qu'une telle levée de fonds lui « porte préjudice ».