Homburg a accordé aux preneurs fermes une option qui leur permet d'acquérir jusqu'à concurrence de 5 430 000 reçus de souscription additionnels et qui peut être exercée à tout moment durant les 30 prochains jours.

Le placement des reçus de souscription est effectué dans toutes les provinces et dans tous les territoires du Canada au moyen d'un prospectus simplifié définitif daté du 5 juin 2007.

Les reçus de souscription sont inscrits aux fins de négociation à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole HII.R.

Une transaction unique

La transaction est unique de par l'utilisation de reçus de souscription dans un contexte autre que le contexte habituel du financement d'une acquisition avant sa clôture.

En effet, la condition pour l'échange des reçus de souscription de Homburg en actions à droit de vote subalterne de catégorie A est l'approbation par l'Autoriteit Financiële Markten (l' "AFM"), l'autorité des marchés financiers des Pays-Bas, du prospectus préparé et déposé auprès de l'AFM afin que lesdites actions soient admises à la négociation sur l'Eurolist d'Euronext Amsterdam.

Cette structure s'est avérée intéressante pour Homburg, dont les actions sont cotées tant à la Bourse de Toronto que sur l'Eurolist d'Euronext Amsterdam, lui permettant de clôturer son placement en Amérique du Nord sans devoir dépendre de l'approbation requise du prospectus aux Pays-Bas.

Ce placement fait suite à l'acquisition complétée avec succès par Homburg le 6 avril dernier du Fonds de placement immobilier Alexis Nihon, pour laquelle Homburg a versé environ 556 millions de dollars en plus de prendre en charge certains financements hypothécaires d'Alexis Nihon, et de la vente subséquente, annoncée le 5 juin dernier, de la quasi-totalité des immeubles de bureaux et immeubles industriels d'Alexis Nihon au Fonds de placement immobilier Cominar pour un produit de vente à Homburg de 575 millions de dollars.

Le placement décrit ci-dessus permettra à Homburg de rembourser en totalité le solde impayé des prêts qui lui ont été consentis pour le financement de l'acquisition d'Alexis Nihon.

Homburg, dont le siège social se situe à Halifax, en Nouvelle-Ecosse, détient et met en valeur un portefeuille diversifié d'immeubles de qualité composé, entre autres, d'immeubles de bureaux et de commerce de détail, d'immeubles à usage industriel et d'immeubles résidentiels ainsi que de maisons en rangée au Canada, aux Etats-Unis et en Europe.

Osler Hoskin & Harcourt représente Homburg dans cette transaction. L'équipe est constituée de Warren Katz (Photo), François Paradis et Isabelle Lamy en valeurs mobilières, et de Robert Raizenne et Jean-Frédéric Ménard en fiscalité.

Le bureau de New York de Osler, par l'entremise de Robert Lando et Jason Comerford, a été impliqué pour la portion du placement complétée par voie de placement privé aux États-Unis.

Les preneurs fermes sont représentés par McCarthy Tétrault, avec une équipe constituée de Clemens Mayr, Karl Tabbakh, Nathalie Forcier et Olivier Kaade en valeurs mobilières, et par Ylang Ha en fiscalité .