William Amos, a été aperçu dans son plus simple appareil. Photo : Twitter
William Amos, a été aperçu dans son plus simple appareil. Photo : Twitter
Le député libéral de Pontiac, l’avocat William Amos, a été aperçu dans son plus simple appareil, rapporte La Presse canadienne.

L’incident est survenu mercredi dernier. Élu en 2015, l’avocat environnementaliste est apparu à l’écran des députés entièrement nu.

Une capture d’écran de cette scène a été transmise à La Presse canadienne. Elle a aussi été croquée sur le vif par le chroniqueur politique Brian Lilley, qui a partagé celle-ci sur Twitter.

Si le président Anthony Rota n’a pas aperçu la scène, la whip du Bloc québécois, Claude DeBellefeuille, a rapidement signalé l’incident.

« Je pense qu'aujourd'hui on a battu un record puisque, lors de la période des questions orales, on a pu voir un député dans son plus simple habit, c'est-à-dire nu. Il faut peut-être rappeler aux députés, surtout masculins, que la cravate et le veston sont obligatoires, mais aussi le chemisier, le caleçon ou le pantalon », a-t-elle déclarée selon Radio-Canada.

Dans un courriel, le député William Amos a tenu à présenter ses excuses à ses collègues de la colline.

« C'était une erreur malheureuse. Ma vidéo a été allumée accidentellement alors que je me changeais en vêtements de travail après avoir fait du jogging. Je m'excuse sincèrement auprès de mes collègues de la Chambre des communes pour cette distraction involontaire. De toute évidence, c'était une erreur honnête et cela ne se reproduira pas », a-t-il notamment déclaré sur Twitter, toujours selon Radio-Canada.

William Amos a obtenu un baccalauréat en Arts et sciences de l’Université McMaster, une maîtrise en Sciences politiques de l’Université de la Colombie-Britannique.

Il détient aussi un double baccalauréat en droit de l’Université McGill.